L’après-match. Deux points de perdus en terre bretonne

Jérémy Ménez


Le retour à la Ligue était fixé dimanche après-midi à Guingamp pour nos bordelais. Ce choc de première partie de tableau était un match charnière pour ces deux équipes qui pouvaient sortir du peloton. Les intentions étaient claires pour les bordelais : ramener la victoire pour se hisser directement aux places européennes. Reste à voir si les actes vont suivre les dires…

 

La composition de Guingamp :

 

2016-11-20-14_39_24-live-tv-canal-et-canalsat-mycanal

 

La composition de Bordeaux :

 

2016-11-20-14_38_39-greenshot

 

 

Le fil de la rencontre

 

7ème minute : Contre amené par Plasil qui glisse un ballon vers la droite. Kamano laisse passer pour Rolan, qui frappe à côté.

9ème minute : Après une bonne récupération de Ménez, Vada frappe au-dessus du cadre guingampais.

23ème minute : BUT ! Ouverture du score bordelaise. Sur un coup-franc bien frappé de Vada, Lewczuk dévie du bout de la tête pour marquer. 1-0

66ème minute : Bon mouvement entre Sabaly et Laborde au front de l’attaque. Le jeune entrant est servi dans la surface et frappe du bout du pied sans force.

68ème minute : Premier ballon pour Privat qui reprend de la tête un corner de Didot. Dans les bras de Prior finalement.

73ème minute : Centre contré de Marçal qui profite à Briand. L’attaquant expérimenté tente un geste aérien, mais il trouve la barre transversale de Prior.

78ème minute : Sabaly provoque et gagne un penalty pour sur faute de Deaux. Ménez bute sur Johnsson et rate le cadre ensuite.

79ème minute : Long ballon à destination de Briand qui tente la volée, bien détournée par Prior.

85ème minute : Guingamp pousse dans cette fin de match. Sur une talonnade de Kerbrat, Privat de présente devant Prior qui sort bien dans ses pieds.

90+3ème minute : BUT ! Dans les ultimes minutes, Briand claque sa tête au premier poteau et trompe Prior. 1-1

 

Bordeaux laisse deux points en route, très clairement. Ils n’ont pas réussi à tuer le match après un premier acte maîtrisé et solide. Les Girondins ont reculé de plus en plus au fil de la rencontre pour au final craquer logiquement dans les dernières secondes. Ils étaient prévenus, et ils ont encore échoué. Voici l’analyse des joueurs, pour approfondir une nouvelle fois ces lacunes récurrentes.

 

15111057_1311633572221620_4421370219117301212_o

Page Facebook de l’EAG.

 

Les joueurs

 

Commençons par le portier girondin. Jérôme Prior. C’est une rencontre assez mitigée pour lui. Il a paru assez friable par moments, notamment sur ses sorties aériennes qui ont été assez mal maîtrisées tout au long du match (30’ 74’ 75’). En fin de rencontre, il s’est un peu plus rassuré dans les airs (82’ 89’) et sur des parades importantes (80’ 86’) avant d’encaisser l’égalisation en toute fin de match (90+3). Sur ce but, il couvre assez mal son premier poteau et sa main n’est pas vraiment ferme pour repousser la tête de Briand. Il a clairement manqué de constance, c’est dommage.

 

Sur la ligne défensive, nous avons pu observer le retour de Maxime Poundjé. Toujours aussi à l’aise au niveau de sa vitesse, il a réussi à déborder quelque fois en début de premier acte (4’ 16’). C’est un peu plus compliqué dans le secteur défensif, où il a été souvent pris. Nul doute qu’en enchaînant les matchs, sa solidité refera surface. Sur l’autre aile, c’est toujours aussi rassurant pour Youssouf Sabaly. Actif et très juste dans tout ce qu’il entreprend, le jeune latéral a porté le danger dans le camp adverse maintes fois. Propos illustrés par cette bonne combinaison avec Laborde, qui amène une occasion à l’attaquant (66’), ou encore ce pénalty provoqué. En défense, il est toujours aussi important dans les duels (55’) et dans les relances propres.

 

Dans l’axe central, un homme a brillé aujourd’hui, il s’agit d’Igor Lewczuk. Impérial dans les duels (2’ 23’ 29’ 50’ 55’ 58’72’), il était partout et il a tenu sa défense à bouts de bras face aux offensives guingampaises. Il a résisté à tous les attaquants, y compris Briand. Malheureusement, sur la dernière action, il est obnubilé par le ballon et oublie dans l’axe l’attaquant breton (90+3). C’est sa seule faute du match, et elle coûte très cher à son équipe. Surtout qu’une heure avant, c’était bien lui qui ouvrait le score d’une déviation astucieuse sur coup-franc (23’). Il est aussi important de souligner l’apport de Grégory Sertic dans la solidité défensive d’aujourd’hui. Lui aussi a souvent bien intercepté les lignes de passes adverses (10’ 50’), ce qui a bien aidé son bloc.

 

Dans le domaine de la récupération, Jérémy Toulalan s’est plutôt bien comporté en grattant de nombreux ballons. En contrepartie, il a souvent pêché dans les relances et dans les transmissions de balle où il s’est souvent fait surprendre par le pressing des locaux (2’ 58’). A coté de lui au milieu de terrain, Jaroslav Plasil a été bon dans la construction et dans l’animation. Il a souvent su trouver ses partenaires et jouer entre les lignes (8’ 58’). Dans l’entre-jeu, Valentin Vada est le bordelais qui a touché le plus de ballons (61). Cette statistique prouve la bonne implication du jeune joueur argentin dans le jeu bordelais. Il a beaucoup tenté, par des frappes (9’) et des passes latérales intéressantes (66’). De plus, il est récompensé par une passe décisive sur le but bordelais (23’).

 

Dans un poste assez différent qu’à son habitude, Jérémy Ménez a montré de belles choses ainsi que de très mauvaises. Tout d’abord, les points positifs sont dans l’implication, où il s’est employé à de nombreux replis défensifs ou toutes autres courses importantes (9’ 25’ 44’). Sa justesse technique lui a permis d’adresser de bons ballons à ses attaquants ou ses milieux récupérateurs, via des transversales ou des passes précises (60’). A coté de cela, il n’a pas vraiment pesé dans les offensives de son équipe, en ne trouvant pas la faille. Pire que ça, il loupe son penalty et l’enchaînement qui suit (78’). C’est une performance en dents de scie assez décevante. Remplacé par Kiese Thelin (90’). Mais mettons-nous d’accord, la défaite des Girondins n’est absolument pas à mettre à son actif. L’équipe n’a pas su se mettre à l’abri avant et a reculé durant toute une mi-temps. Chacun a sa part de responsabilités, et les deux attaquants qui arrivent ne sont pas exempts de tous reproches.

 

Car avec 20 ballons touchés en 80 minutes, François Kamano ne nous sort pas la meilleure performance de sa carrière. Des contrôles ratés, des prises de balle approximatives et des déplacements pas très productifs sont à prendre en compte sur son dossier. Il écope d’un carton jaune (5’) et il est remplacé par Malcom (80’). Son acolyte du jour Diego Rolan a certes mieux défendu (replis 9’ 53’), mais il n’a absolument rien apporté à l’attaque bordelaise. Seulement une tentative (frappe de Rolan à 8’) est à déclarer pour les deux attaquants, c’est beaucoup trop peu. Il a été remplacé par Laborde (63’).

 

Au niveau des remplaçants, Gaëtan Laborde a bien pressé dès son entrée et s’est créé une occasion de but conclue par une frappe du bout du pied (66’). Malcom est entré à dix minutes du terme, a joué quatre ballons et en a perdus trois. Sans commentaire. Et Isaac Kiese Thelin n’a pas eu le temps de voir la gonfle. En même temps, entrer à la 91’, ce n’est pas le top pour accumuler du temps de jeu…

 

15122883_1311752292209748_8849093159234696142_o

Page Facebook de l’EAG.

 

La feuille de match

 

Guingamp-Bordeaux
Dimanche 20 octobre 2016 à 15h
Stade du Roudourou, Guingamp
13ème journée de Ligue 1 2016-2017
15 381 spectateurs
Arbitre : Tony CHAPRON
Buts : Guingamp : Briand (90+3) et Bordeaux : Lewczuk (23’)
Cartons jaunes : Guingamp : Coco (64’), Deaux (83’) et Bordeaux : Kamano (5’)
Cartons rouges : aucun
Guingamp : Johnsson, Ikoko, Marçal, Sankoh (De Pauw 52’), Sorbon, Kerbrat, Deaux, Didot, Coco (Mendy 75’), Salibur (Privat 68’), Briand (c).
Remplaçants : Salin, Angoua, Blas, Giresse, Mendy, Privat

Bordeaux : Prior – Sabaly, Sertic, Lewczuk, Poundjé – Toulalan, Plasil (c), Vada, Kamano (Malcom 80’), Rolan (Laborde 63’), Ménez (Kiese Thelin 90’).
Remplaçants : Bernardoni, Gajic, Contento, Traoré, Kiese Thelin, Laborde, Malcom.

 

15123104_1311751985543112_2058411967294076995_o

Page Facebook de l’EAG.

 

Les notes Girondins4Ever

 

Prior : 5
Poundjé : 6
Sertic : 7
Lewczuk : 9
Sabaly : 6
Toulalan : 6
Plasil (c) : 6
Vada : 7
Kamano : 2
Rolan : 3
Ménez : 4

 

capture-decran-285

 

Les stats d’après match

 

Guingamp-Bordeaux
Possession : 56%-43%
Tirs : 15-9
Tirs cadrés : 4-3
Passes : 481-387
Passes réussies : 81%-65%
Hors-jeux : 0-1
Corners : 7-2
Fautes : 13-16
Duels gagnés : 49-42

 

Stats l’Equipe, photos du Facebook de l’EAG et screens G4E