L’après-match. Caen la confiance n’est pas là

Forts d’une victoire à Troyes ce samedi (0-1), les Girondins de Bordeaux retournent au bercail pour y affronter le Stade Malherbe de Caen. Pour cette rencontre en plein milieu de semaine, exercice jamais évident à aborder, ils auront la lourde tâche d’enchaîner un deuxième succès de suite, chose qui n’est plus arrivée depuis le mois de septembre (6ème et 7ème journée, face à Toulouse et Guingamp). Face à eux, une équipe caennaise privée de quelques titulaires (Vercoutre notamment) et qui reste sur une série de deux nuls et quatre défaites. Le décor étant planté, bienvenue dans notre après-match.

 

Les buts

87ème minute : BUT ! Altercation entre Baysse et Santini dans la surface de réparation. L’arbitre assistant juge que le bordelais est la fautif et signale un penalty. Baysse est exclu. Santini se charge de la sentence et donne l’avantage à son équipe dans les dernières minutes. 0-1.

90+4ème minute : BUT ! Rodelin profite de la montée de Costil sur le dernier coup-franc bordelais pour tirer dans le but vide. Sa tentative est cadrée et finit au fond des filets. 0-2.

 

Résumé de la rencontre

Cruel sort. Cruelle défaite. Cruel arbitrage. Le maître mot de ce match est cruel, vous l’aurez compris. Un carton rouge (justifié) et un penalty (non justifié) à trois minutes du terme d’une rencontre, c’est toujours fatal. Surtout dans ce genre de situations. Malgré tout, il faut regarder aussi l’ensemble du match, et voir une équipe bordelaise incapable de marquer un but à une équipe caennaise pas franchement fringante non plus. Bordeaux replonge aussi bas que la semaine passée, voire plus. Clap de fin pour Jocelyn Gourvennec ? Sur ce genre de faille arbitrale, ce serait moche, mais si compréhensible au final.

 

Malcom

 

Les Tops

Jérémy Toulalan (7/10) : Le patron est de retour au milieu de terrain. Après sa performance XXL de samedi face à Troyes, le capitaine bordelais a de nouveau brillé dans l’entre-jeu de son équipe. Pas moins de 25 ballons gagnés, c’est le record du match, et un impact incroyable face au milieu de terrain caennais. Il est de plus le meneur d’hommes de cette équipe. Tellement important.

Gaëtan Laborde (7/10) : C’est un top assez nuancé. Auteur d’une excellente première période, il s’est éteint au fil de la rencontre. Malgré tout, il est le seul jouer à avoir animé l’attaque bordelaise durant ce match. Deux frappes cadrés, quatre hors-cadre à son actif, et un impact conséquent sur la défense caennaise grâce à son pressing. Dommage que cela n’ait pas duré un peu plus longtemps, la faute à une condition physique encore un peu limitée.

 

Les Flops

Aucun : l’ensemble du collectif bordelais a fait un match correct, voire passable, mais aucun joueur n’est vraiment sorti du lot négativement.

 

Les notes Girondins4Ever

Costil : 6

Poundjé : 5

Baysse : 5

Koundé : 6

Sabaly : 5

Toulalan : 7

Meïté : 5

Lerager : 5

De Préville : 5

Laborde : 7

Malcom : 6

 

Nicolas De Préville

 

La feuille de match

Bordeaux-Caen
Mardi 16 janvier 2018 à 19 heures
Matmut Atlantique, Bordeaux
21ème journée de Ligue1
14368 spectateurs
Arbitre : Stéphane JOCHEM
Buts : Caen : Santini (89′), Rodelin (90+4)
Cartons jaunes : Bordeaux : De Préville (2’), Toulalan (9’), Youssouf (84’) et Caen : Stavitski (24’), Bessat (30’), Guilbert (50’), Djiku (66’), Sankoh (82’)
Cartons rouges : aucun
Bordeaux : Costil – Poundjé (Youssouf 83’), Baysse, Koundé, Sabaly – Toulalan, Meïté (Sankharé 58’), Lerager – De Préville (Kamano 67’), Laborde, Malcom.
Remplaçants : Prior, Gajic, Otavio, Sankharé, Youssouf, Kamano, Vada.
Caen : Samba – Sankoh, Da Silva, Djku, Guilbert – Ait Bennasser (Delaplace 45’), Bessat, Feret, Stavitski (Bazile 70’) – Rodelin, Santini.
Remplaçants : Dreyer, Avounou, Genevois, Armougom, Delaplace, Repas, Bazile.

 

Maxime Poundjé

 

Les stats d’après match

Bordeaux-Caen
Possession : 47%-52%
Tirs : 13-10
Tirs cadrés : 5-3
Passes réussies : 74%-77%
Hors-jeux : 0-2
Corners : 7-2
Duels : 61-68
Fautes : 13-12

 

 

bandicam 2017-12-20 22-17-21-024

 

 

La réaction des coaches 

Jocelyn Gourvennec, coach bordelais :  « On n’arrive pas à enchaîner. Là, on a regagné avec un super état d’esprit samedi à Troyes, et voilà, on a retrouvé cet esprit ce soir, de la cohésion, de la solidarité, des efforts, de l’intelligence sur le plan défensif pour bien défendre ensemble. Là-dessus, on a été plutôt bien. On a quand même assez peu donné de situations à Caen, à part une frappe de Rodelin en première mi-temps. Après, on n’a pas été inspirés et justes dans l’utilisation du ballon. On a été laborieux, dans notre jeu d’attaque. On a quelques situations en première mi-temps, mais on a manqué de justesse, de fraicheur, en première on a eu du mal à trouver le bon tempo. C’était un match difficile, assez cadenassé, dans lequel on aurait dû au moins prendre un point. On avait travaillé pour en prendre trois, on aurait été déçu avec un point. Vous imaginez avec zéro… « .

Patrice Garande, coach caennais : « Gagner était important car nous avions manqué le match de Lille. Ce match bascule sur un fait de jeu que je ne commenterai pas mais cette victoire ne me semble pas imméritée. J’ai aimé notre attitude. En venant ici, on savait que Bordeaux doutait malgré la victoire de samedi. Nous l’avons connu. On voulait rester compact et leur faire mal quand nous avions le ballon. Entendre le public demander la démission de l’entraîneur, je connais, j’ai vécu. J’ai beaucoup de considération pour le travail de Jocelyn. Ce qui est sûr, c’est que cela n’aide pas l’équipe et les joueurs qui sont touchés. La stabilité aide, nous nous en sommes sortis comme ça à Caen. Mais c’est le football. J’ai une pensée pour Jocelyn, je sais que c’est dur. À Bordeaux, cela doit être encore plus dur qu’à Caen mais il y a du talent dans cette équipe ».

 

Le classement 

 

Capture

 

Stats L’Equipe, propos du club