L’après-match. Bordeaux tape la barre, mais pas Eibar, en amical