L’après-match. Bordeaux s’impose contre Dijon et garde cet éternel espoir d’Europe

Deuxième match consécutif à Bordeaux, après ce cruel match perdu contre le Paris Saint-Germain (0-1). Cette fois-ci, c’est Dijon qui se présente dans l’antre du Matmut Atlantique, avec une équipe très remaniée. Pas moins de neuf potentiels titulaires habituels sont absents du coté du DFCO. Pour Bordeaux, seuls Martin Braithwaite (suspendu) et Paul Baysse (écarté) manquent à l’appel. Ayant acquis leur maintien, ce match à quasiment des allures de match amical, à moins d’un miracle girondin… Le décor étant planté, bienvenue dans notre après-match.

La composition bordelaise :

bandicam 2018-04-28 19-57-49-991

La composition dijonnaise :

bandicam 2018-04-28 19-59-13-446
Les buts

26ème minute : BUT ! Kamano perce dans l’axe de la défense dijonnaise. Le guinéen frappe et met à contribution Reynet. Mais Sankharé suit bien et propulse le ballon dans le but vide. 1-0

54ème minute : BUT ! Perte de balle de Sankharé, qui provoque dans la foulée un penalty. Double erreur, qui donne la possibilité à Sliti de remettre les deux équipes à égalité. Et c’est ce qu’il fait d’un contre-pied parfait sur Costil. 1-1

71ème minute : BUT ! Poundjé lace Kamano, qui se fait faucher dans la surface. Ce dernier s’en charge et le transforme sans trembler. 2-1

78ème minute : BUT ! Sur corner, Reynet dégage sur son défenseur, qui détourne le ballon dans son propre but. Bordeaux prend le large. 3-1

 

bandicam 2018-04-28 21-52-33-057

 

Résumé de la rencontre

Sans vraiment briller ni emballer la rencontre, Bordeaux parvient à se défaire de Dijon. Avec un penalty (durant une grosse période de creux) et un but contre son camp, il n’y a pas trop de raison d’être fier de ce match. Malgré tout, cela vaut trois points et cela entretient toujours l’espoir d’accrocher une place européenne en fin de saison. Car oui, même en ayant fait une saison pas vraiment satisfaisante, les Girondins sont toujours en course pour l’Europe. Quel championnat magnifique.

 

bandicam 2018-04-28 19-56-07-926

 

Les Tops

Benoit Costil (8/10) : Héroïque en tout début de rencontre, il permet à son équipe de rester dans le match. Avec trois parades, dont un face à face remporté face à Kwon, il a été déterminant dans cette victoire bordelaise. Le seul but qu’il encaisse ensuite est sur penalty, aucun autre arrêt à faire sur le reste de la rencontre.

François Kamano (7/10) : Il est le bordelais le plus dangereux de ce match. Et quasiment le seul au final. Certes, il a comme à son habitude beaucoup de déchets (19 ballons perdus sur 39 touchés) mais cela est à mettre au crédit de sa prise de responsabilité sur le front de l’attaque. Il n’a pas tout réussi mais a persévéré et ce n’est que logiquement qu’il provoque et transforme lui-même son penalty. Il marque son quatrième but en quatre matches.

Les Flops

Malcom (2/10) : Le brésilien n’en finit plus de décevoir. C’est simple, ce soir, il n’a absolument rien apporté. Aucun tir, seulement trois centres, 32 ballons touchés et 13 perdus, des statistiques médiocres pour une prestation médiocre. Très logiquement sorti à l’heure de jeu par Gustavo Poyet, ce qui ne lui a pas du tout plu, car il s’est directement dirigé vers les vestiaires (avant de revenir au coup de sifflet final). Un comportement sur le terrain et en dehors qui est déplorable. Vivement que la saison se termine pour tout le monde, la rupture est actée.

Gaëtan Laborde (3/10) : Un match très compliqué pour la pointe bordelaise. 19 ballons touchés (plus faible total pour un bordelais dans le onze de départ) et un rendement assez restreint. Une seule occasion à se mettre sous la dent, lorsque François Kamano se bat et percute Baptiste Reynet dans la surface, il a le but vide en face de lui mais ne trouve pas le cadre. À côté de cela, il a alterné pressing et courses inutilisées. Frustrant.

 

bandicam 2018-04-28 19-59-37-300

 

Les notes Girondins4Ever

Costil : 8

Sabaly : 6

Koundé : 7

Pablo : 6

Poundjé : 5

Lerager : 5

Sankharé : 4

Plasil : 6

Malcom : 2

Kamano : 7

Laborde : 3

 

bandicam 2018-04-28 20-00-16-255

 

La feuille de match

Bordeaux-Dijon
Samedi 28 avril avril 2018 à 20 heures
Matmut Atlantique, Bordeaux
35ème journée de Ligue1
22584 spectateurs
Arbitre : Johan HAMEL
Buts : Bordeaux : Sankharé (26’), Kamano (71’), Rozier csc (78’) et Dijon : Sliti (sp 54’)
Cartons jaunes : Bordeaux : Lerager (56’)
Cartons rouges : aucun
Bordeaux : Costil (c) – Sabaly, Koundé, Pablo, Poundjé – Lerager, Plasil (Meïté 66’), Sankharé – Kamano, Laborde (Vada 83’), Malcom (Lewczuk 66’).
Remplaçants : Poussin, Lewczuk, Meïté, Otavio, Cafu, De Préville, Vada
Dijon : Reynet – Chafik (Rufli 80’), Djilobodji, Haddadi, Rosier, Yambéré – Amalfitano, Kwon, Marié (Loiodice 87’), Massouema (Sahibeddine 84’)– Sliti.
Remplaçants : Leroy, Bouka Moutou, Faussot, Rufli, Loiodice, Robert, Sahibeddine

 

bandicam 2018-04-28 21-50-57-958

 

Les stats d’après match

Bordeaux-Dijon
Possession : 45%-55%
Tirs : 13-10
Tirs cadrés : 4-3
Passes réussies : 78%-80%
Hors-jeux : 3-1
Corners : 4-4
Centres : 14-8
Fautes : 14-13

 

La réaction des coaches 

Gustavo Poyet, entraîneur de Bordeaux : « Les premières dix minutes étaient difficiles car il a fallu trouver la solution dans un système différent du nôtre. On a commencé à faire du pressing haut, on a eu trois quatre ballons où on aurait dû marquer. Puis, on a marqué, là on était bien et ça a été un peu plus dur avant la mi-temps. Heureusement à la fin, les joueurs qui sont rentrés nous ont aidés beaucoup et on a gagné. Peut-être que certains se sont demandé ce que j’ai fait avec mes changements à la fin. J’avais besoin de contrôler le match, de mettre un système et d’aider les joueurs. On a changé complètement, on a trouvé une position sur le terrain où on a contrôlé plus, on était plus actif, agressif et c’est comme ça qu’on est revenu dans le match. On va à Saint-Etienne, la semaine prochaine. Ils restent sur 13 matches sans défaite, ils ne vont pas tout gagner d’ici la fin, on va essayer de couper cette série record ».

Olivier Dall’Oglio, entraîneur de Dijon : « C’est surtout le penalty qu’on provoque dans notre surface qui fait basculer le match. C’est un match où il n’y a pas beaucoup d’occasions d’un côté ou de l’autre, on pouvait vraiment tenir. Il n’y avait pas un gros danger. Tactiquement on a été plutôt bien, on a eu la possession du ballon pendant un bout de temps, mais on a fait pas mal d’erreurs techniques, cela nous a coûté le premier but. Ce qui m’ennuie le plus, c’est que ce que l’on a fait était cohérent, il y avait de l’envie et du courage. Je n’ai pas grand chose à reprocher aux joueurs, ça se joue sur un peu de naïveté sur ce penalty mais ça, on est un peu habitué, on doit détenir le record de penalties de la saison. Il y a un peu moins d’enjeu pour nous mais on a toujours à cœur de terminer au mieux. Rentrer dans le Top 10 aurait été exceptionnel malheureusement on accumule pas mal de blessures notamment dans le secteur offensif. Mais il y a quand même un engouement, je n’ai pas senti une démobilisation de l’équipe ».

 

bandicam 2018-04-28 20-47-00-318

 

Le classement (mis à jour samedi soir)

Sans titre

 

Stats LFP, screens G4E, propos L’Equipe