L’après-match. Bordeaux s’enfonce encore un peu plus, cette fois-ci avec la Coupe

Changement de décor, place à la Coupe de Ligue à présent. En mauvaise posture en championnat, Bordeaux se doit de se rassurer en Coupe et de repartir de l’avant. Une très bonne occasion de se relancer grâce à cette opposition face à Toulouse au Stadium. Un derby de mal classés du championnat, avec comme seul objectif la qualification. Bienvenue dans notre après-match.

La composition toulousaine :

bandicam 2017-12-12 18-21-04-943

La composition bordelaise :

bandicam 2017-12-12 18-20-26-011

 

Les buts

 

35ème minute : BUT ! Lerager provoque un penalty évitable sur Jean. Gradel s’en charge et trompe Prior d’une tentative très bien tirée. 1-0

53ème minute : BUT ! Sur un corner, Jullien reprend dans les airs et cadre. Mais son coéquipier Toivonen le dévie, et marque le but du break. 2-0

 

Résumé de la rencontre

 

Bordeaux ne joeura pas de finale de Coupe de la Ligue dans son stade. La faute à une équipe pathétique, une nouvelle fois, sans fond de jeu ni efficacité. Les Girondins se sont fait naïvement surprendre par une équipe toulousaine pas forcément au-dessus, mais avec beaucoup plus de réalisme. Et c’est comme cela, que le club au scapulaire n’en finit plus de plonger dans la crise. Ça commence à faire beaucoup…

 

bandicam 2017-12-12 20-27-21-943

 

Le Mini-top 

 

Nicolas De Préville (4/10) : Seul joueur à garder la tête hors de l’eau durant ce marasme, l’attaquant bordelais entre dans la catégorie ‘mini-top’. Il s’est battu toute la rencontre, alternant les courses folles en pressing et les retours défensifs. Il a pris beaucoup de coups, mais n’a pas lâché. Il n’obtient pas la moyenne, à cause de son manque de réussite et de justesse dans la finition. Cependant, sa prise d’initiative est à noter ainsi que la qualité de ses coups de pied arrêtés.

 

Les Flops 

 

Lukas Lerager (0/10) : Catastrophique. Le pire match depuis son arrivée à Bordeaux, et de très très loin. Complètement à l’ouest et en retard sur tous les ballons, il provoque même le pénalty toulousain, qui est le déclic (négatif) de ce match. Il n’a touché que 29 ballons en moins d’une heure, et c’est très logiquement que Jocelyn Gourvennec le sort.

Jonathan Cafú (0/10) : Mis à part deux ou trois rushs à peu près corrects, nous n’avons pas vu l’ailier brésilien. Même constat que son coéquipier, 29 ballons touchés en une heure, c’est très très insuffisant. Surtout pour celui que l’on définissait comme l’homme en forme de cette mauvaise période bordelaise. En effet, ça promet d’être long.

Younousse Sankharé (0/10) : Il est lui aussi, le symbole d’une équipe qui tourne dans le mauvais sens. Impérial en début de saison, il n’a plus jamais retrouvé ce niveau. Même pire, il n’apporte plus rien à son équipe. Il a eu la possibilité de remettre son équipe dans le match sur un très bon service de Cafú, mais sa tête d’un enfant de 8 ans s’est retrouvée dans les travées du Stadium. Médiocre.

 

bandicam 2017-12-12 20-28-46-476

 

Les notes Girondins4Ever

 

Prior : 0

Sabaly : 0

Toulalan : 0

Pellenard : 0

Poundjé : 0

Lerager : 0

Plasil : 0

Sankharé : 0

Cafú : 0

Kamano : 0

De Préville : 4

 

bandicam 2017-12-12 18-43-39-040

 

 

La feuille de match

 

Toulouse-Bordeaux
Mardi 12 décembre 2017 à 18h45
Stadium, Toulouse
1/8 finale de la Coupe de la Ligue
8851 spectateurs
Arbitre : Antony GAUTIER
Buts : Toulouse : Gradel (35’), Toivonen (53 ‘)
Cartons jaunes : Toulouse : Jullien (40’), Jean (46’) et Bordeaux : Poundjé (10’), De Préville (43’)
Cartons rouges : aucun
Toulouse : Lafont – Yago, Diop (c), Jullien, Amian – Cahuzac, Imbula, – Gradel (Michelin 65’), Toivonen (Sanogo 74’), Delort, Jean (Sylla 81’).
Remplaçants : Goicoechea, Sylla, Michelin, Somalia, Sangare, Sanogo, Boisgard
Bordeaux :  Prior – Sabaly, Toulalan (c), Pellenard, Poundjé (Youssouf 84’)– Lerager (Vada 60’), Plasil, Sankharé – Cafú (Taha 60’), Kamano, De Préville.
Remplaçants : Costil, Jovanovic, Otávio, Youssouf, Carrique, Vada, Taha

 

bandicam 2017-12-12 18-55-52-862

 

Les stats d’après match

 

Toulouse-Bordeaux
Possession : 45%-55%
Tirs : 12-12
Tirs cadrés : 5-4
Passes réussies : 68%-78%
Hors-jeux : 1-6
Corners : 4-8
Centres :10-11
Fautes : 23-16

 

 

La réaction des coaches 

 

Jocelyn Gourvennec, coach bordelais : « On est déçu car on est éliminés, tout simplement. Quand vous jouez un match de Coupe, c’est la qualification. On sortait du championnat, et on connait notre mauvaise passe. C’était l’occasion d’aller chercher une victoire, on n’a pas réussi notre objectif. C’est décevant. Mis à part au départ où nous avons une grosse occasion, on ne marque pas. Et quand on ne prend pas l’avantage, on n’est pas à l’abri. On prend un péno, un corner, et on a ensuite des situations, mais on n’a pas réussi à revenir au score […] J’ai trouvé les joueurs appliqués, ils n’ont pas lâché. Ils sont dans l’effort. Il y a des joueurs qui ont eu leur chance ce soir, qui n’avaient pas joué depuis un moment, et qui ont répondu présent. L’état d’esprit était là, après cela n’a pas été suffisant. Je crois que l’on est dans une période où il n’y a pas grand-chose qui sourit aussi. C’est difficile, il faut que cela s’inverse ».

 

Pascal Dupraz, coach toulousain : « En plus d’éliminer Bordeaux et sans y être pour beaucoup, on a éliminé sept autres équipes ce soir. Ça nous laisse dans nos rêves et ça ne fait pas de mal de rêver. C’était un match très compliqué. L’entame de match a été vraiment compliquée, on n’a pas réussi à aligner deux passes d’affilée. On a eu la chance de se reprendre par la suite. Notre équipe se libère un peu plus. Ce soir, on va retenir la victoire, que nos deux attaquants ont marqué, que nos penalties sont convertis. J’ai apprécié la performance de Cahu et de Delort. On ne va pas se taper sur le ventre non plus. Ce n’est pas une performance aboutie. Je n’ai pas besoin de leur dire que leur trente premières minutes étaient inabouties, ils le savent. Il a fallu une heure pour que les joueurs se libèrent complètement. L’effectif mérite d’être soutenu. Nos supporters ont été courageux ce soir ».

 

 

Screens G4E, propos Canal + et EJT Foot, stats LFP