L’après-match. Bordeaux s’enfonce encore un peu plus, cette fois-ci avec la Coupe