L’après-match. Bordeaux se fait peur, mais continue sa marche en avant