L’après-match. Bordeaux se fait peur, mais continue sa marche en avant

Retour au Matmut, et reception d’un promu. Un match à prendre à la légère ? Pas pour Gustavo Poyet, qui a voulu garder ses joueurs concentrés pour ce match le plus possible. En face, une équipe d’Amiens en perdition, qui reste sur deux défaites de suite, et qui chute au classement. Aux Girondins d’en profiter pour enchaîner une quatrième victoire de suite, ce qui n’était plus arrivé depuis quatre longues années (décembre 2013). Bienvenue dans notre après-match.

La composition bordelaise :

bandicam 2018-02-10 19-48-09-037

 

La composition d’Amiens :

bandicam 2018-02-10 19-49-05-860
Les buts

31ème minute : BUT ! Quelques secondes après un énorme loupé de Fofona, Bordeaux ouvre la marque. Koundé reprend de la tête un corner de Malcom et trompe Gurtner. 1-0.

40ème minute : BUT ! Une nouvelle fois à la baguette, Malcom décale Sabaly sur le coté droit. Le latéral centre fort et trouve Lerager au second poteau, qui catapulte le ballon dans la lucarne amiénoise. 2-0.

76ème minute : BUT ! De nouveau sur corner, Pablo dévie de la tête au premier poteau pour Kamano, qui n’a plus qu’à conclure du plat du pied. 3-0.

78ème minute : BUT ! Dans la foulée, la mauvaise remise de Lerager profite à Mendoza, qui peut partir seul au but, et tromper Costil en face à face. 3-1.

90ème minute : BUT ! Sur une très belle action collective, Manzala dépose son centre sur la tête d’un Kakuta arrivé comme une fusée. 3-2.

 

Résumé de la rencontre

Bordeaux s’est fait peur en fin de match, mais Bordeaux a tenu. Ce qui témoigne de la confiance de l’équipe, malgré ces frissons. Trois buts dans un match, un collectif toujours aussi soudé malgré deux-trois errances, et un coach écouté. La recette fonctionne pour le moment. Les Girondins enchaînent, en grattant une quatrième victoire de suite, la cinquième sur les six derniers matches. C’est très, très encourageant. En espérant que cela dure encore longtemps.

 

bandicam 2018-02-10 19-58-42-261

 

Les tops

Jules Koundé (9/10) : Où le jeune défenseur central va t-il s’arrêter ? Tout le monde se le demande. Après une première titularisation en Ligue 1, des débuts extrêmement convaincants, voilà qu’il se met à marquer. Tout en gardant bien entendu sa solidité défensive et sa sérénité qui le caractérise désormais. Des interventions d’une rare propreté, et c’est l’ensemble des supporters bordelais qu’il s’est mis dans la poche (avec les attaquants d’Amiens aussi).

Soualiho Meïté (8/10) : Une première mi-temps excellente, une deuxième un peu terne. Malgré tout, le joueur prêté par l’AS Monaco rayonne dans l’entre-jeu girondin. De la technique, beaucoup de physique, du pressing et une bonne projection vers l’avant : tout ce qu’il manquait aux Girondins. Elle est là la pièce maîtresse de la réussite bordelaise actuelle.

Gaëtan Laborde (8/10) : Son retour de blessure fait un bien fou à son équipe. Même s’il n’est pas buteur ce soir, l’attaquant bordelais a réalisé un travail de sape incroyable. Du pressing -amenant souvent des pertes de balle adverses-, une détermination sans nom et surtout un sens du collectif très développé font de lui l’attaquant de pointe parfait que tout équipe a besoin. Il a été une nouvelle fois exemplaire.

 

Les flops

Martin Braithwaite (5/10) : C’est un petit flop, mais un flop quand même. Le danois est celui qui s’est montré le plus transparent sur ce match. Seulement 34 ballons touchés en 90 minutes pour sa première au Matmut Atlantique, c’est tout de même assez peu. Il a tout de même contribué à quelques actions et n’a pas commis d’erreurs, c’est pour cela qu’il récolte la moyenne sur ce match. Cependant, il n’a pas pesé comme le titulaire à ce poste normalement, Nicolas De  Préville.

 

bandicam 2018-02-10 20-37-23-251

 

Les notes Girondins4Ever

Costil : 8

Sabaly : 7

Pablo : 7

Koundé : 9

Poundjé : 7,5

Otávio : 6,5

Lerager : 6,5

Meïté : 8

Malcom : 7

Laborde : 8

Braithwaite : 5

 

bandicam 2018-02-10 20-23-14-425

La feuille de match

Bordeaux-Amiens
Samedi 10 février 2017 à 20 heures
Matmut Atlantique, Bordeaux
25ème journée de Ligue1
19 889  spectateurs
Arbitre : Benoit BASTIEN
Buts : Bordeaux : Koundé (31’), Lerager (40’), Kamano (76’) et Amiens : Mendoza (78’)
Cartons jaunes : Bordeaux : et Amiens : Monconduit (50’)
Cartons rouges : aucun
Bordeaux : Costil – Sabaly, Koundé, Pablo, Poundjé – Meïté, Lerager, Otávio (Sankharé 69’) – Malcom (Baysse 83’), Laborde (Kamano 70’), Braithwaite
Remplaçants : Prior, Baysse, Pellenard, Plasil, Sankharé, Kamano, Vada.
Amiens : Gurtner – El-Hajjam, Gouano, Adenon, Dibassy (Manzala 81’)– Monconduit (Bodmer 86’), Fofana, Ngosso (Konaté 52’), Kakuta, Mendoza, Avelar.
Remplaçants : Bouet, Bourgaud, Ielsch, Cissokho, Manzala, Konaté, Bodmer.

 

Les stats d’après match

Bordeaux-Amiens
Possession : 51%-49%
Tirs : 2-3
Tirs cadrés : 1-1
Passes réussies : 75%-70%
Hors-jeux : 0-0
Corners : 3-0
Centres : 8-6
Fautes : 2-3

 

bandicam 2018-02-10 20-40-36-252

 

La réaction des coaches 

Gustavo Poyet, coach de Bordeaux : « Déjà, c’est important de gagner le match. Mais on a démontré aujourd’hui (samedi) que lorsque l’on faisait une erreur, on pouvait perdre pied. C’est passé mais nous n’étions pas bien. Nous avons perdu notre énergie, notre concentration. Peut-être que mes changements n’ont pas marché. Je pensais qu’à 3-0, on finirait bien le match. Les dernières quinze minutes, c’était de la folie… […] Je suis là pour aider les joueurs, quand ça ne marche pas. C’est ce que j’ai essayé de faire. Ça n’a pas marché. Je suis responsable donc. Mais j’ai tiré beaucoup d’informations ce soir pour le futur et mes prochaines décisions. J’ai mis cinq défenseurs à 3-1. Nous aurions pu continuer de jouer. J’ai fait une erreur. Mon idée en faisant entrer Kamano et Sankharé, c’était de contrôler le milieu de terrain et trouver des solutions pour attaquer mais on a perdu pied au milieu de terrain. En changeant Otavio, je pensais qu’on serait plus fort au milieu. Ça n’a pas été le cas. C’est pour ça qu’on est passé à cinq derrière […] On a pris neuf points depuis mon arrivée mais j’ai besoin de quelque chose de plus. La remontée au classement est importante. On va voir si on peut faire le match avec les adversaires qui se présentent. Pour les trois prochains matches (Marseille, Nice et Monaco), pas besoin de motivation ».

Christophe Pelissier, coach d’Amiens : « Il nous a surtout manqué de la rigueur sur les coups de pied arrêtés. On prend deux buts évitables, surtout le premier, après avoir raté une énorme occasion. C’est difficile de gagner un match quand on prend trois buts. Mais j’ai aimé l’état d’esprit des joueurs. Dans une période difficile, ils ont montré de l’allant. Ils n’ont pas lâché. Ça laisse augurer des jours meilleurs […] Nous étions sur cinq défaites à l’extérieur en perdant cinq fois 1-0. Sur les deux derniers matches, on n’avait pas frappé au but. Là, on a frappé 19 fois. On a mis plus d’impact vers l’avant en deuxième mi-temps. On a retrouvé de l’allant. Après, Bordeaux est une équipe qui est sur une très bonne dynamique. Elle va vite vers l’avant. On n’avait pas prévu qu’ils soient aussi bons sur coups de pied arrêtés ».

 

Le classement (mis à jour samedi soir)

Sans titre

 

Stats LFP, screens G4E, propos L’Equipe