L’après-match. Bordeaux retrouve de la sérénité

Dans un stade Matmut Atlantique avec une pelouse en piteux état, les Girondins ont effacé le revers face à Toulouse au terme d’une rencontre maitrisée de bout en bout et surtout d’une défense retrouvée, du moins on l’espère.

 

 

La composition bordelaise :

 

compo

 

 

Le fil de la rencontre

10′ : A la suite d’un coup-franc bien renvoyé par la défense bordelaise, Diego Rolan, Malcom et Jérémy Ménez s’élancent pour disputer un 1 VS 3. Rolan ne sert pas idéalement Ménez qui parvient tout de même à lui redonner un bon ballon. Rolan sert alors Malcom sur sa droite qui tente une balle piquée arrêtée de la tête par Riou. Rolan suit mais sa frappe est repoussé par Vizcarrondo sur sa ligne.

12′ : Lancé en profondeur par Malcom, Ménez se présente à droite de la surface et tire en force mais Riou se couche bien et capte le ballon.

31 : BUT! Superbe dribble en un contre un de Jérémy Ménez qui centre fort vers le but et trouve Rolan qui surgit au deuxième poteau et qui marque dans le but vide.

51′ : Coup-franc à ras-de-terre tiré par Diego Carlos, obligeant Cédric Carrasso à une superbe parade.

73‘ : Nouvelle parade magnifique de Carrasso sur une tête de Bammou. Le nantais smashe sa tête aux six mètres et notre portier se couche rapidement à terre pour sauver ce ballon.

 

 

Les rencontres se suivent et ne se ressemblent pas pour Bordeaux, qui devait se racheter après le match catastrophique face à Toulouse (1-4). Sur une pelouse meilleure que celle du Stadium mais tout de même inacceptable à ce niveau-là, notre équipe a montré une vraie solidarité, surtout dans les 20 dernières minutes très pénibles où Nantes commençait à aller chercher l’égalisation. En espérant que nous ne vivrons pas une saison en dents de scie comme l’an dernier, passons maintenant à l’analyse des joueurs, qui ont tous été globalement au niveau cet après-midi.

 

 

Photo Iconsport

Photo Iconsport

 

Les joueurs

 

Il était attendu par tout le peuple bordelais et les caméras étaient braquées sur lui. Il s’agit bien évidemment de Cédric Carrasso. Le portier girondin s’est montré rassurant dès les premières minutes avec ce ballon capté à la limite de la surface alors que Grégory Sertic disputait un duel. En seconde période il fut nettement plus inquiété, dès la 51ème minute un coup-franc tiré à ras-de-terre, où il se déploya formidablement pour mettre le ballon en corner. 20 minutes plus tard, il se coucha magnifiquement au sol sur une tête de Bammou à bout portant. Dans le temps additionnel, il se jeta tel Superman pour sauver son équipe d’un dernier corner et mettre le ballon en touche.

 

Sur le côté droit, Youssouf Sabaly jouait contre son ancienne équipe où il était également prêté, et sortit un match très, très solide. Présent offensivement, présent défensivement, c’était lui le patron sur son côté. Son entente avec Malcom promet beaucoup pour la suite de la saison. Ils ont beaucoup combiné sur le côté notamment en fin de match où ils arrivaient à garder le ballon. Très propre malgré ce carton jaune en fin de match (83ème). A ses côtés, Jérémy Toulalan débutait le match en tant que défenseur central. Bien que ce ne soit pas son poste de prédilection, il a de l’expérience et cela s’est vu. Peu de dégagements longs et donc, beaucoup de relances courtes, il s’est avéré très important dans la défense bordelaise, amenant de la sérénité et de la solidité, choses qui ont cruellement manqué lors du match face à Toulouse. Malheureusement pour lui sur un long ballon pour Rolan, il reste au sol et sort dès l’entame de la seconde période. Remplacé par Frédéric Guilbert excellent lui aussi. Après son match raté face à Toulouse la semaine dernière, il s’est bien racheté en coupant beaucoup de trajectoires et notamment sur ce tacle à la 85ème, empêchant ainsi une frappe de Bammou.  Son partenaire, Grégory Sertic, disputait son premier match de la saison, en tant que titulaire, et il a bien tenu son rang, profitant de sa grande détente pour prendre énormément de ballons de la tête. Même chose que pour Toulalan et Guibert, il a été serein et rassurant tout au long du match. En exemple, il gène Vizcarondo sur un corner. La tête de ce dernier finissant en six mètres. De son côté, Maxime Poundjé a livré un match solide défensivement, peu de centres sont venus de son côté, cependant on aimerait le voir se projeter plus souvent et moins timidement sur les actions offensives.

 

Au milieu de terrain, Valentin Vada a pris la place de Toulalan, et s’est montré en difficulté tout le long du match. Dégageant chaque ballon qu’il avait dans les pieds, où le perdant à chaque fois dans l’axe, faisant une multitude de fautes, bref ce n’était pas son jour. Il fut victime de crampes à deux reprises et notamment à la fin du match, ce qui prouve qu’il a tout donné, tout de même, ce qui n’est pas négligeable. A ses côtés, le capitaine Jaroslav Plasil s’est montré en jambes même si lui aussi a fini sur les rotules. Propre dans la relance, commettant peu de fautes, il a accompli lui aussi un match plein. A l’inverse de Thomas Touré. Ce dernier avait beaucoup de bonnes volontés comme ce coup franc en première période, contré par une tête du mur nantais qui partait bien, mais dans le jeu, beaucoup de déchet. Prenons comme exemple ce centre directement dans les pieds de Lima, l’ailier nantais, alorsque  Ménez était bien placé au second poteau… Enervé comme sur cette semelle sur Dubois, il pris un carton jaune. Remplacé à la 74ème minute par Gaëtan Laborde, malheureusement sevré de ballon. Côté gauche, Malcom s’est montré bien en jambes et son trio avec Ménez et Rolan promet beaucoup. Dans tous les bons coups, il aurait pu ouvrir le score sur une passe de Rolan mais sa balle piquée a été stoppée de la tête par Rémy Riou (10e). C’est lui aussi qui lance Ménez sur sa frappe croisée dans les bras du portier nantais (12e).

 

Les deux attaquants Diego Rolan et Jérémy Ménez se sont montrés à leurs aises lors de ce match. Ce dernier a été décisif pour la première fois de la saison avec Bordeaux en offrant un caviar à Diego Rolan. Mais ce qui est à retenir c’est ce qu’il se passe avant cette passe. Il dispute un 1vs1 face à Diego Carlos et 5 passements de jambes plus tard, il casse les reins du défenseur pour servir magnifiquement Diego Rolan. Moins en vue en seconde période il a véritablement retrouvé des couleurs et a livré un match abouti. Remplacé à la 80ème minute par Mauro Arrambarri qui n’avait plus joué en match officiel avec Bordeaux depuis son entrée face à Reims lors de la 28ème journée de Ligue 1. Il s’est montré actif, beaucoup d’envie mais on ne peut pas se faire d’idée sur ce match là même si Jocelyn Gourvennec semble vouloir que Mauro reprenne confiance en lui, et cela passera par des petites apparitions. Le buteur du jour, Diego Rolan, a marqué son deuxième but de la saison. Étant à l’origine du contre magnifique, il le termina par une frappe arrêtée par Dubois sur sa ligne. Très bien placé sur le but, il fit preuve de beaucoup de concentration et se permit même un petit numéro de sombrero magnifique aux abords de la surface nantaise avant de servir Malcom qui tenta de lober Riou mais qui échoua de peu. Match abouti pour lui également.

 

 

Photo Iconsport

Photo Iconsport

 

 

La feuille de match

Bordeaux-Nantes

Dimanche 28 août 2016 à 15 heures

Matmut Atlantique, Bordeaux

23207 spectateurs

3ème journée de Ligue 1 2016-2017

Arbitre : Benoît Bastien

But : Diego Rolan (31e)

Cartons jaunes : Bordeaux : Touré (45e), Sabaly (83e) et Nantes : Diego Carlos (53e)

Bordeaux : Carrasso – Sabaly, Toulalan (Guilbert 47e), Sertic, Poundje – Vada, Plasil (c), Malcom, Toure (Laborde 74e) – Rolan, Ménez (Arambarri (80e)

Nantes : Riou (c) – Dubois, Vizcarrondo, Diego Carlos, Lima – Gillet, Harit, Rongier – Kacaniklic (Bammou 46e), Thomsen (Alegue 81e), Sigthorsson (Aristigueta 86e)

 

 

Photo Iconsport

Photo Iconsport

 

 

Les notes Girondins4Ever

Carrasso : 10

Sabaly : 10

Toulalan : 7

Sertic : 10

Poundje : 7

Vada : 4

Plasil : 7

Malcom : 6

Touré : 4

Menez : 8

Rolan : 8

Guilbert : 10

 

 

Photo Etienne Kiss

Photo Etienne Kiss

 

 

Les stats d’après match

Bordeaux-Nantes

Possession : 45%-55%

Tirs : 9-16

Tirs cadrés : 7-6

Passes réussies : 76%-80%

Hors-jeu : 1-3

Corners : 4-8

Fautes subies : 16-16

 

Stats LFP

Photos Icon Sport