L’après-match. Bordeaux rate son entrée en Ligue Europa

Benoit Costil

En difficulté en championnat, Bordeaux a l’opportunité de répondre présent dans une autre compétition, la Ligue Europa. Pour ce premier match, les Girondins se déplacent à Prague, au  Slavia, pour y affronter une équipe loin d’être évidente à manier. Bordeaux pourra compter sur ses cadres et sur l’ensemble de son effectif, ainsi que sur ses recrues pour tenter de décrocher un résultat positif en terres tchèques. Le décor est planté, bienvenue dans notre après-match.

 

bandicam 2018-09-20 21-55-29-037

 

Le but

35ème minute : BUT ! Husbauer transperce la défense bordelaise en diagonale. Il transmet à Zmrhal dans la surface, qui décoche une frappe pied gauche pleine lucarne, imparable pour Costil. 1-0.

 

bandicam 2018-09-20 22-14-12-767

 

Résumé de la rencontre

Très logiquement, et sans montrer de résistance, Bordeaux s’incline à Prague sur le plus petit des scores. Logiquement dans le sens où le Slavia a montré de belles choses, s’est créé de bonnes occasions, a buté sur un Costil bien placé et surtout sans être perturbé tant que ça par les Girondins. En face, les joueurs bordelais ont cadré leur première frappe à la 88′, et encore, on ne parlera pas de cette frappe. C’est avec de l’amertume que nous avons pu voir un Bordeaux dépassé, pas à la hauteur du rendez-vous, et qui va très certainement vivre une campagne européenne très compliquée.

 

bandicam 2018-09-20 22-05-53-360

 

Les notes Girondins4Ever

Costil : 7
Sabaly : 4
Pablo : 6
Koundé : 5
Palencia : 3
Plasil : 3
Sankharé : 3
Tchouaméni : 3,5
Briand : 4
Kamano : 3,5
Kalu : 4

 

Les tops

Benoît Costil (7/10) : Le portier bordelais est clairement le meilleur joueur de son équipe. Il évite à son équipe de boire la tasse à Prague, et de repartir avec quatre voire cinq buts. Certes, les frappes tchèques étaient en grande partie sur lui, mais il était à la fois plutôt bien placé sur ces actions. Il est aussi important de souligner quand un gardien est décisif pour son équipe. Ce soir, c’est bien le cas pour notre capitaine, qui a maintenu son équipe hors de l’eau et qui a gardé le suspens entier jusqu’au bout.

 

Les flops

Jaroslav Plasil (3/10) : A l’image de ses derniers matches, ‘Jaro’ figure une nouvelle fois dans nos flops. Non, ce n’est pas de l’acharnement, on aimerait sincèrement le voir plus haut dans l’article, mais ça commence à devenir flagrant. Au lieu de titulariser un Otávio, frais et apparemment très impliqué à l’entrainement, on s’entête à mettre un milieu « vieillissant » et surtout à lui faire enchaîner les titularisations. Dans le jeu, il est complètement pris de vitesse, et il commet désormais de nombreuses fautes de justesse dans ses transmissions. Faut agir, c’en est trop.

Younousse Sankharé (3/10) : Positionné plus haut que les deux autres milieux, Younousse avait pour mission de gérer l’animation bordelaise à Prague. Ce qu’il n’a absolument pas fait. Très peu touché, et auteur de pertes de balle dans l’axe très dangereuses, le milieu de terrain bordelais n’a pas été à la hauteur. Soit par un manque de motivation, soit par un manque de soutien, il a paru bien dominé dans l’entre-jeu de ce match, ce qui a forcément eu des répercussions sur l’activité de son équipe.

Sergi Palencia (3/10) : En plus d’un apport offensif très très pauvre, le latéral espagnol est apparu à de nombreuses reprises en difficulté défensivement. Souvent pris de vitesse, il a soit subi la vitesse de ses opposants, soit il a fait faute (écope d’ailleurs d’un carton jaune sur une action très révélatrice de son impuissance 68′). Ses limites commencent de plus en plus à se voir, après une prestation déjà très limite défensivement contre Nîmes…

 

bandicam 2018-09-20 22-25-25-686

 

La feuille de match

Slavia Prague-Bordeaux
Jeudi 20 septembre 2018 à 21 heures
Eden Arena, Prague
1ère journée de poules d’Europa League
Arbitre : Bas Nijhuis (NED)
Buts : Slavia Prague : Zmrhal (35’)
Cartons jaunes : Bordeaux : Sankharé (66’), Palencia (68’), Kalu (75’)
Cartons rouges : aucun
Slavia Prague : Kolář – Coufal, Zmrhal (Frydrych 82’), Hušbauer (C), Tecl, Ngadeu-Ngadjui, Kúdela, Stoch (Baluta 78’), Bořil, Souček, Traoré (Matousek 90’).
Bordeaux : Costil – Palencia, Koundé, Pablo, Sabaly – Sankharé (Cornelius 69’), Tchouaméni, Plasil (Otávio 84’) – Kalu, Kamano (Karamoh 59’), Briand.
Remplaçants : Poisson – Otávio, Lewczuk, Karamoh, Cornelius, Lerager, Jovanovic

 

bandicam 2018-09-20 22-17-23-297

 

Les stats d’après match

Slavia Prague-Bordeaux
Possession : 52%-48%
Tirs : 16-7
Tirs cadrés : 5-1
Passes : 395-362
Passes réussies : 79 %-77 %
Hors-jeux : 0-1
Corners : 10-1
Fautes : 11-9

 

bandicam 2018-09-20 22-22-55-978

 

La réaction des coaches

Eric Bédouet, coach bordelais : « Il nous a manqué de ne pas faire d’erreurs en première mi-temps. On fait une erreur et ça se paie un peu cash sur le but. Il y a un mauvais replacement de pas mal de joueurs. À ce niveau-là, on ne peut pas faire ça. Et en deuxième mi-temps, c’était complètement différent. On essayait de faire le jeu, ça s’est plutôt bien passé mais en première mi-temps, je ne sais pas, on n’était pas rentré dans le match. On a été un petit peu timide, on subissait sans arrêt. On n’avait pas les arguments pour les mettre en danger. Parfois l’équilibre est comme ça. Ça peut arriver. On ne voulait pas prendre de but malheureusement c’est le football c’est comme ça ».

 

Le classement du groupe C

Capture

 

Stats UEFA, propos du club, screens G4E