L’après-match. Bordeaux mordu à domicile par des dogues affamés