L’après-match. Bordeaux gagne à domicile sur un coup de génie

Malcom

La lanterne rouge de notre championnat, le FC Lorient, se déplaçait au Matmut Atlantique pour affronter les Girondins de Bordeaux. Cette rencontre qui compte pour la douzième journée de Ligue 1, reste un duel assez indécis entre deux équipes en manque de confiance. Le club au scapulaire va t-il enfin se libérer dans son stade et enfin engranger des points à domicile ? Réponse tout de suite dans notre après-match.

 

La composition bordelaise :

2016-11-05-19_33_04-microsoft-silverlight

 

La composition lorientaise :

2016-11-05-19_34_34-microsoft-silverlight

 

Le fil de la rencontre
4ème minute : But bordelais refusé à cause d’une position de hors-jeu de Plasil.

6ème minute : Frappe enroulée de Vada bien captée par Lecomte.

11ème minute : Ciani est à la réception d’un centre, mais sa tête est au-dessus.

28ème minute : BUT ! Sur un bon centre de Sabaly venant de la droite, Kamano coupe et place un plat du pied au fond des filets. 1-0.

34ème minute : Bien décalé sur son côté, Mara choisit la frappe et trouve le petit filet de Prior.

44ème minute : Resté aux avants postes, Sertic frappe en pivot et met à contribution Lecomte.

 

57ème minute : Sur un centre désespéré, Malcom surprend tout le monde et trouve le poteau.

62ème minute : BUT ! Égalisation via un but contre son camp sur une énorme mésentente entre Contento et Prior. But donné. 1-1.

63ème minute : Dans la foulée, Ménez pense avoir redonné l’avantage aux Girondins. Hors-jeu signalé.

73ème minute : BUT ! Reprise de volée exceptionnelle de Rolan qui redonne l’avantage à Bordeaux. 2-1.

86ème minute : Carton rouge pour Mesloub à cause d’une violente altercation avec Kamano.

 

Victoire très importante face aux Merlus. Dans le jeu, c’est loin d’être au point, mais l’essentiel est assuré. Bordeaux s’est fait peur tout seul en encaissant ce but assez bête et évitable. Mais le génie et la rancœur de Diego Rolan permet au club de se donner un bol d’air et de passer la trêve internationale plus sereinement. Revenons sur cette rencontre avec l’analyse des joueurs.

 

2016-11-05-21_18_46-microsoft-silverlight

 

Les joueurs

 

Commençons par le portier bordelais, Jérôme Prior. Très peu inquiété sur l’ensemble du match (lob capté 45’ et centre intercepté 58’), il est auteur d’une énorme boulette qui cause l’égalisation lorientaise (62’). Heureusement pour son équipe, son manque de communication avec Contento n’aura aucun effet sur le score final.

 

Justement, le latéral allemand Diego Contento a aussi sa part de responsabilité dans ce but contre son camp. Même si son gardien lui parle assez tard, il doit se déplacer pour lui laisser le champ libre. A coté de cela, nous avons remarqué une activité intéressante au niveau de ses montées offensives (26’ 41’). Sur l’autre aile, Youssouf Sabaly a délivré un très bon match. Double passeur décisif (28’ 73’), il est à l’origine de nombreuses actions bordelaises. Sa qualité de centre (7’ 46’) et sa faculté à déborder aident grandement l’équipe. Dans l’axe central, c’est du très solide. Nicolas Pallois a prouvé une nouvelle fois qu’il était le patron de cette défense. Pas vraiment mis en danger par les attaquants adverses, il a tout de même su rester serein et défendre sur ses appuis (58’ 85’ 88’). Très bien imité par Grégory Sertic qui a lui aussi montré une aisance au niveau de l’anticipation et de la lecture de jeu (36’ 39’ 70’). Son jeu long est un bon atout de relance, mais aussi son jeu court très souvent précis, notamment dans les intervalles. Sur l’une de ses montées, il s’est créé une occasion en frappant en pivot dans la surface. Sa tentative est repoussée du bout du pied par Lecomte (44’).

 

L’une des grandes satisfactions de la soirée, elle est pour Jérémy Toulalan. Critiqué et très peu en vue depuis le début de la saison, l’ancien monégasque a rayonné dans le secteur de la récupération (3’ 22’ 57’). Que ce soit dans ses relances et dans ses conduites de balle, il a eu que très peu de déchets. Avec un total de 27 ballons gagnés, il est évidemment le meilleur récupérateur de son équipe. Il est aussi le joueur qui a touché le plus de ballons, 71 au compteur. Une performance aboutie qui devrait lancer sa saison pour de bon. Enfin on l’espère. Valentin Vada a lui aussi était précis dans tout ce qu’il a tenté (92 % de passes réussies). Il s’est créé deux bonnes occasions en début de match (4’ 6’) bien repoussées par Lecomte. Un peu moins en vue dans le second acte, à cause d’une baisse de régime collective et de quelques ballons perdus tout de même. Il écope d’un carton jaune (60’). Remplacé par Rolan (66’). Toujours dans l’entre-jeu, Jaroslav Plasil a été assez mobile durant ce match. En début de match, il est en bonne position pour marquer, mais il est signalé hors-jeu (4’). Il effectue ensuite une tête juste à côté sur un centre de Sabaly (4’) et une frappe au-dessus du cadre merlu (52′). Dans un rôle de meneur de jeu, le brésilien Malcom s’est très peu montré. Pas inspiré, il ne s’est quasiment pas créé d’occasions dans ce match. Il trouve le poteau sur un centre en bout de course et totalement désespéré (57’). Remplacé par Laborde (76’).

 

En attaque, on retrouve Jérémy Ménez qui a été reconduit par son entraîneur. Seulement 31 ballons touchés pour lui en 90 minutes et un compte-rendu assez mitigé. Il marque aussi un but refusé pour une position de hors-jeu (63’). Sinon, il a su bien orienter le jeu de son équipe dos au but, par l’intermédiaire de renversements de jeu intéressants (9’ 32’). Il est a noter qu’il fit beaucoup d’appels mais ne fut que très peu servi au final. Remplacé par Traoré (88’). A ses cotés, la surprise de ce onze de départ : François Kamano. Titularisé suite à ses bonnes performances du moment, il est de nouveau buteur et c’est cette fois-ci en Ligue 1 (27’). Il s’est démené sur le front de l’attaque en exerçant un bon pressing tout au long de la rencontre.

 

Au niveau des remplaçants, Gaëtan Laborde a été important dans le domaine de la conservation de balle en fin de match et dans la récupération (90+2). Abdou Traoré n’a touché aucun ballon. Comme ça c’est clair. Et le meilleur pour la fin, Diego Rolan. Surement piqué de débuter sur le banc, l’international uruguayen a répondu de la meilleure des manières : sur le terrain avec un but libérateur (76’). Une réponse forte et encourageante pour la suite.

 

2016-11-05-22_03_36-microsoft-silverlight

 

La feuille de match

 

Bordeaux-Lorient
Samedi 5 novembre 2016 à 20
Stade Matmut Atlantique, Bordeaux
12ème journée de Ligue 1
16 332 spectateurs
Arbitre : Karim ABED
Buts : Bordeaux : Kamano (28’), Rolan (73’) et Lorient : Prior CSC (62’)
Cartons jaunes : Bordeaux : Vada (60’), Ménez (82’), Kamano (86’) et Lorient : Mara (54’), Geendouzi (71’)
Carton rouge : Mesloub (86’)
Bordeaux : Prior – Sabaly, Sertic, Pallois, Contento – Plasil (c), Vada (Rolan 65’), Toulalan – Malcom (Laborde 75’), Kamano, Ménez (Traoré 88’).
Les remplaçants : Bernardoni, Lewczuk, Poundjé, Traoré, Rolan, Kiese Thelin, Laborde.

Lorient : Lecomte (c) – Moreira, Touré, Ciani, Le Goff – Geendouzi (Aliadière 80’), Mvuemba, Fofana (Barthelme 80’), Mara – Marveaux (Mesloub 59’), Waris.
Les remplaçants : Delacroix, Lautoa, Bellugou, Mesloub, Philippoteaux, Barthelme, Aliadière.

 

2016-11-05-21_20_25-microsoft-silverlight

 

Les notes Girondins4Ever

 

Prior : 4
Sabaly : 8
Pallois : 7
Sertic : 7
Contento : 4
Plasil : 6
Vada : 6
Toulalan : 8
Malcom : 5
Kamano : 7
Ménez : 5

 

2016-11-05-20_55_57-microsoft-silverlight

 

Les stats d’après match

 

Bordeaux-Lorient
Possession : 50%-50%
Tirs : 12-9
Tirs cadrés : 6-1
Passes : 486-475
Passes réussies : 83%-83%
Hors-jeux : 5-2
Corners : 4-7
Duels gagnés : 35-28
Fautes : 2-10