L’après-match. Bordeaux et Nantes neutralisés, un point de chaque coté


Pour cette reprise après la trêve internationale, Bordeaux recevait Nantes en ce dimanche après-midi ensoleillé. Des nantais rigoureux et efficaces débarquaient en Gironde en possédant une glorieuse quatrième place. Vous l’aurez compris, ce match possède un enjeu énorme sur le plan comptable, puisque Bordeaux, septième au coup de sifflet de ce match, pouvait remonter sur le podium en cas de victoire et d’un faux pas de Marseille. Le ton était donné, qui est plus dans une ambiance de derby de l’Atlantique. Bienvenue dans notre après-match.

 

La composition bordelaise :

bandicam 2017-10-15 14-48-33-328

 

La composition nantaise :

bandicam 2017-10-15 14-48-49-496

 

Les buts

 

45+2ème minute : BUT ! Sur la seule intrusion des nantais dans la surface bordelaise, les canaris parviennent à ouvrir la marque. Dubois dans un premier temps est contré par Toulalan, mais Nakoulma suit bien et trompe Costil au point de penalty. 0-1.

47ème minute : BUT ! Dès le retour des vestiaires, De Préville se sort tout seul d’un duel face à plusieurs nantais, et parvient à servir Malcom sur l’autre coté. Le brésilien percute, entre dans la surface, et marque d’une frappe croisée du pied droit. 1-1.

 

Un résultat logique compte tenu de la physionomie du match. Nantes marque, certes sur un but assez litigieux, mais suite à une bonne première mi-temps. Bordeaux réagit d’entrée de seconde mi-temps et se procure quelques situations en deuxième période sans pour autant conclure. Ce point du match nul ne fait avancer personne au classement. Analysons maintenant la performances de tous les bordelais.

 

 

bandicam 2017-10-15 15-00-11-453

 

Les joueurs

 

Benoît Costil (4/10) : Pas vraiment sollicité durant ce match, il encaisse un but sur le seul danger sur sa cage. A coté de ça, pas vraiment d’assurance dans ses sorties, à l’image de cette sortie à vide dans les airs en fin de match (84’). Néanmoins, il n’y a pas d’erreurs à déclarer.

 

Igor Lewczuk (6/10) : Une partie très intéressante et courageuse du défenseur polonais, positionné sur le coté droit en lieu et place d’un Youssouf Sabaly blessé. De l’engagement, parfois de la justesse dans ses centres (parfois, car un de ses centres a terminé sa course dans le parcage opposé), et des bonnes montées dans le dos de Malcom. Pour un poste qu’il ne connaît pas, c’est assez correct.

Théo Pellenard (3/10) : Beaucoup plus de difficultés pour le jeune latéral, qui était quant à lui à son poste habituel pour le coup. Souvent dépassé et pris par la rapidité des attaquants nantais, il n’a pas su les contenir et a laissé de gros espaces sur son aile. Son marquage est tout aussi imprécis, comme sur un corner à l’heure de jeu, où il laisse Krhin placer sa tête sans aucune opposition (58’). Offensivement, il n’a pas vraiment apporté non plus avec seulement deux centres à son actif.

Jérémy Toulalan (7/10) : Encore une fois, la Toul’ a servi une performance de patron dans l’axe de la défense bordelaise. Malgré le fait qu’il laisse Nakoulma ouvrir le score après son contre sur Dubois (où il ne peut pas faire grand-chose), il a sorti de nombreux ballons dans le secteur aérien mais aussi dans les duels au sol. Ses relances sont toujours aussi propres, et l’exemple parfait est cette demi-volée extérieur du pied qui arrive directement sur Malcom. Total régal.

Vukasin Jovanovic (6/10) : Une partie très propre aussi pour le défenseur serbe. De la précision dans ses relances et des récupérations intéressantes (19 au total, meilleur total de son équipe). Il porte à merveille le rôle de lieutenant de son compère en défense centrale. Seul point noir de son match, bien entendu le but encaissé, où il semble un peu loin de Dubois sur le premier tir contré.

 

Otávio (5/10) : Le milieu bordelais a moins rayonné qu’à son habitude dans son poste de sentinelle. Le fait est qu’il a bien été tenaillé par le pressing nantais dès ses premières relances. Il a malgré tout orienté par moment le jeu bordelais (avec de belles transversales) et a réussi à se projeter par moment, en réalisant la première frappe du match, au-dessus (17’).

Youssouf Sankharé (3/10) : Justement, en parlant d’invisibilité, l’international sénégalais n’est pas mal non plus dans son genre. Seulement 24 ballons touchés en 70 minutes de jeu (plus faible total de l’équipe, ex-equo avec De Préville). Pour un milieu relayeur, censé faire le jeu et projeter son équipe vers l’avant, c’est extrêmement faible comme rendement. Remplacé par Vada (68’).

Lukas Lerager (6/10) : En mode diesel sur ce match, le danois a mis environ un quart d’heure à se chauffer, perdant des ballons et en ne produisant pas des passes précises. Cette mauvaise passe étant terminée, il s’est réveillé et a repris son jeu habituel avec des bons retours (36’ 66’) et de nombreux ballons ratissés (12 au total). Couplé à cela, une bonne activité dans le jeu offensif de son équipe, avec des centres et des présences dans la surface. Propre.

 

Malcom (8/10) : Une nouvelle fois, c’est lui qui est décisif pour Bordeaux. De la percussion, de bons appels, et surtout une seconde mi-temps intense au niveau de son activité. Il égalise et porte littéralement son équipe. Dans la foulée, il devance une sortie de Tatarusanu (53’) et manque de peu de doubler la mise. Une performance XXL de plus pour le jeune brésilien, qui n’en finit plus d’augmenter sa valeur.

Nicolas De Préville (5/10) : C’est une partie assez compliquée qu’a vécue l’ancien lillois. Esseulé sur le front de l’attaque, il a eu du mal à exister. Meilleur en seconde période, il réalise un fantastique travail avant de servir Malcom pour le but. Cette passe décisive honore et récompense son abnégation. En attendant son premier but… Remplacé Mendy (74’).

François Kamano (6/10) : Un point de plus que son coéquipier buteur, car lui s’est créé des occasions. Mais son match n’en demeure pas moins difficile. Il a souvent buté sur la solidité défensive des nantais. Il s’est néanmoins montré dangereux de loin, avec cette frappe contrée qui rase les montants des canaris (25’). Remplacé par Cafú (60’).

 

Au niveau des remplaçants, Jonhatan Cafú a raté une énorme occasion de prendre l’avantage, en butant sur Tatarusanu à bout portant. Un léger manque d’envie à noter. Alexandre Mendy a provoqué, et s’est procuré deux frappes : une arrêtée par le gardien nantais (80’) et une au-dessus (82’). Valentin Vada a apporté de la justesse technique dans l’entre-jeu, sans vraiment briller.

 

 

bandicam 2017-10-15 16-05-00-132

 

 

La feuille de match

Bordeaux-Nantes
Dimanche 15 octobre 2017 à 15 heures
Stade Matmut Atlantique, Bordeaux
9ème journée de Ligue 1 de Ligue 1 2017-2018
31 048 spectateurs
Arbitre : Karim ABED
Buts : Bordeaux : Malcom (47’) et Nantes : Nakoulma (45+2)
Cartons jaunes : Bordeaux : Pellenard (24’), De Préville (26’), Lewczuk (84’) et Nantes : Khrin (18’), Thomasson (70’)
Cartons rouges : aucun
Bordeaux : Costil – Lewczuk, Jovanovic, Toulalan, Pellenard – Otávio, Sankharé (Vada 68’), Lerager – Malcom, Kamano (Cafú 59’), De Préville (Mendy 73’).
Remplaçants : Prior, Pereira, Plasil, Vada, Carrique, Mendy, Cafú.
Nantes :  Tatarusanu – Dubois, Diego Carlos, Djidji, Lima (El Ghanassy 73’) – Rongier (Gandi 86’), Touré – Awaziem, Nakoulma, Thomasson (Iloki 80’), Krhin.
Remplaçants : Dupé, Alcibiade, Kwateng, Iloki, El Ghanassy, Gandi, Kolo Muani.

 

bandicam 2017-10-15 16-04-31-880

 

Les stats d’après match

Bordeaux-Nantes
Possession : 56%-43%
Tirs : 18-14
Tirs cadrés : 4-4
Passes : 434-334
Passes réussies : 79%-76%
Hors-jeux : 2-0
Corners : 6-2
Duels gagnés : 67-55
Fautes : 13-15

 

Image en Une AFP, stats LFP et screens G4E de beIN Sports