L’après-match. Bordeaux réalise l’exploit à Saint-Etienne et se rapproche un peu plus de l’Europe

Après trois victoires et une défaite (contre Paris, 0-1) sur ces derniers matches, Bordeaux s’est relancé et se met à croire à l’impossible. Surtout que pour cette prochaine journée, les Girondins étaient opposés à un adversaire direct, l’AS Saint-Etienne. Une rencontre dans le chaudron avec des allures de finale, puisque Bordeaux n’avait pas d’autre choix que de gagner s’ils voulaient encore rêver d’Europe. Pour ce match, Paul Baysse était toujours écarté du groupe, et Nicolas De Préville laissé en tribunes au moment des compositions. Le décor étant planté, bienvenu dans notre après-match.

La composition stéphanoise :

31942285_1943072782393942_8501446875449131008_n

La composition bordelaise :

31949738_1943073279060559_7945246527557992448_n
Les buts

27ème minute : BUT ! Béric est trouvé dans la surface et s’effondre à cause d’un tacle de Pablo. Penalty justifié, que transforme Cabella en force. 1-0

29ème minute : BUT ! Réaction immédiate des Girondins. Sabaly centre pour Sankharé dans le dos de la défense. Le milieu bordelais claque sa tête et trompe Ruffier. 1-1.

36ème minute : BUT ! Sur corner, Pablo va au duel et suite à un cafouillage, Koundé catapulte le ballon dans la lucarne. 1-2

90+5 : BUT ! Sur le dernier ballon du match, Malcom, tout seul, tente sa chance de loin et trompe Ruffier pour la troisième fois de la rencontre. 1-3

 

bandicam 2018-05-06 16-56-47-503

Résumé de la rencontre

Bordeaux réalise le coup parfait, en s’imposant sur le score de trois buts à un à Saint-Etienne. Une partie remplie d’envie, de créativité et d’efficacité. Un excellent match qui entretient plus que jamais un espoir d’Europe. Une physionomie complètement folle qui plus est, car mené 1-0, les Girondins ont réagi, avant de subir un penalty en fin de match, détourné par Benoît Costil. Un scénario encore plus beau, qui propulse Bordeaux à quelques petits points maintenant des places européennes.

Les notes Girondins4Ever

Costil : 10

Poundjé : 8

Sabaly : 9

Koundé : 10

Pablo : 7

Sankharé : 10 et Plasil : 7,5

Meïté : 7

Lerager : 9,5

Malcom : 7

Braithwaite : 6

Kamano : 6

 

bandicam 2018-05-06 14-55-13-550

 

Les Tops

Younousse Sankharé (10/10) : 40 minutes de jeu, et pourtant quel impact. L’homme en forme de cette fin de saison, c’est bien lui. Il est le premier buteur girondin de ce match, d’une jolie tête sur un centre de Sabaly (29′). En espérant que cette petite blessure, qui l’a empêché de finir ce match, ne soit pas plus grave. Un Younousse de cette envergure peut nous emmener très loin, c’est certain.

Jules Koundé (10/10) : Une prestation parfaite, une solidité et une sérénité toujours aussi régulière et comme si cela ne suffisait pas, il est aussi buteur. Une réalisation sur un corner qui a permis à son équipe de prendre les devants à la demi-heure de jeu (36′). Tout simplement exceptionnel, c’est sans contestation possible la révélation de cette saison.

Benoit Costil (10/10) : Il est le héros de ce match. Pas vraiment embêté, même pas du tout, c’est grâce à lui si les Girondins repartent du chaudron avec les trois points. Battu une première fois par Cabella sur l’ouverture du score (28′), le portier bordelais a eu droit à sa revanche en fin de match. Et il l’a très bien saisi, en stoppant ce second penalty, et en offrant la victoire à son équipe.

Lukas Lerager (9,5/10) : Le milieu danois a lui aussi réalisé un énorme match. Véritable plaque tournante du jeu bordelais, il a été omniprésent dans cette rencontre, avec une agressivité et un volume de jeu vraiment remarquable. Il a rayonné dans l’entre-jeu, comme on aime le voir, surtout défensivement en sauvant des ballons très chauds dans la surface bordelaise notamment.

Les Flops

Aucun joueur n’est à mentionner ici.

 

bandicam 2018-05-06 16-04-54-029

 

La feuille de match

Saint-Étienne/Bordeaux
Dimanche 6 mai 2018 à 15 heures
Stade Geoffroy-Guichard
36ème journée de Ligue1
33741 spectateurs
Arbitre : Sébastien MOREIRA
Buts : Saint-Étienne : Cabella (sp 27’) et Bordeaux : Sankharé (29’), Koundé (36’)
Cartons jaunes : Saint-Étienne : Selnaes (45’), Ntep (88’) et Bordeaux : Lerager (67’), Lewczuk (84’), Costil (90’)
Cartons rouges : aucun
Saint-Etienne : Ruffier – Silva, Subotic, Perrin (c), Debuchy – M’vila, Selnaes (Bamba 46’)- Monnet Paquet (Ntep 62’), Cabella, Hamouma – Béric.
Remplaçants : Moulin, Théophile Catherine, Mbengue, Diousse, Bamba, Ntep, Hernani
Bordeaux : Costil (c) – Sabaly, Koundé, Pablo, Poundjé – Lerager, Sankharé (Plasil 41’), Meïté (Lewczuk 84’)- Malcom, Braithwaite, Kamano (Cafú 74’).
Remplaçants : Poussin, Lewczuk, Pellenard, Plasil, Cafú, Vada, Laborde

 

bandicam 2018-05-06 15-39-27-455

 

Les stats d’après match

Saint-Etienne/Bordeaux
Possession : 53%-47%
Tirs : 16-11
Tirs cadrés : 3-4
Passes réussies : 86%-80%
Hors-jeux : 3-1
Corners : 5-2
Centres : 29-16
Fautes : 12-12

 

bandicam 2018-05-06 16-55-54-052

 

La réaction des coaches

Gustavo Poyet, coach bordelais. « On a gagné donc ça a été un très bon match, les supporters ont dû trouver ce match exceptionnel. Il y a eu beaucoup de choses qui se sont passées, des buts, des pénaltys, des chances manquées, des décisions… Nous, en première mi-temps, on a été exceptionnels. Saint-Etienne était en forme en ce moment et il faut en parler, il faut le dire, c’est important pour nous. On a travaillé beaucoup de choses cette semaine parce que Sainté était capable de faire vraiment mal. Ca a bien marché. Je suis content pour les joueurs parce qu’en tant qu’entraineur, tu essayes de les aider, et là beaucoup de monde dira en rentrant à la maison que ce qu’on a fait dans la semaine a bien marché ».

 

Jean-Louis Gasset, coach stéphanois. « On avait pris l’habitude de gagner, alors je suis forcément déçu mais aujourd’hui on ne méritait pas plus qu’un point. Avec un brin de réussite, je pensais qu’on aurait pu le prendre mais quand j’ai vu la barre et le poteau, j’ai senti que cette réussite nous fuyait. On a tenté et on a fini vidés […] On a touché les poteaux et la barre. On aurait mérité de prendre un point quand on domine comme on l’a fait en seconde période mais on a trop mal défendu en première période pour espérer plus. Bordeaux nous a été supérieur physiquement […] Avec un peu de réussite, on aurait eu un point de plus et ça n’aurait pas changé grand-chose à notre situation. On n’a perdu qu’un match sur les quatorze derniers et il reste encore six points à prendre, c’est ce que je dirai aux joueurs en début de semaine ».

 

Le classement à l’issue de la 36ème journée de Ligue 1 Conforama

 

Stats LFP, screens G4E et propos GTV et ASSE