L’après-match. Bordeaux corse son écart avec l’OM

La course à l’Europe fait rage en cette fin de championnat, et avec le match nul de Marseille vendredi soir, Bordeaux avait l’opportunité de creuser l’écart sur sa cinquième place. Une bonne opération qui pouvait aussi être intéressante au niveau comptable afin de revenir sur la quatrième place et mettre la pression sur Lyon (qui joue contre Monaco dimanche soir). Pour cela, il fallait battre des bastiais revanchards après les incidents de la journée précédente à Furiani. Une ambiance particulière (pas de supporters bastiais à Bordeaux) pour un match ô combien important. Une troisième victoire est bien entendu obligatoire, chose qui n’est plus arrivé depuis août 2014 en Ligue 1 chez les Girondins. Bienvenue dans notre après-match.

 

La composition bordelaise :

 

 

La composition bastiaise :

 

 

Les buts

 

55ème minute : BUT ! Sur une action placée à l’entrée de la surface bastiaise, Sankharé lance Malcom d’une inspiration géniale. Le brésilien fusille Leca à bout portant du pied droit. 1-0.

69ème minute : BUT ! Coup franc bien tiré, bien remis par Pallois au point de penalty. Sankharé arrive lancé et propulse le ballon aux fonds des filets. 2-0.
Après un premier acte assez faible, les Girondins sont revenus avec un autre système et avec d’autres intentions de jeu. C’est très logiquement qu’ils s’imposent deux buts à zéro, avec un Younousse Sankharé dans tous les bons coups. Bordeaux met la pression sur la quatrième place et se détache tout doucement de l’OM. Le tout avec un collectif soudé et une vraie harmonie. Mais qu’en est-il des performances individuelles ?

 

 

 

 

Les joueurs

 

Cédric Carrasso (6/10) : Match très tranquille pour le portier bordelais, qui n’a pas eu de parade à effectuer. Un troisième ‘clean-sheet’ d’affilée, ce qui symbolise parfaitement la solidité défensive du moment.

Milan Gajic (6/10) : Performance très sérieuse du latéral serbe, qui s’est positionné sur l’aile gauche suite à la titularisation de Sabaly sur l’autre coté. Un début de match intéressant avec un bon déboulé (11’) et un très bon jaillissement (13’). Bien présent dans le camp adverse tout le match, ce qui a souvent apporté le surnombre sur son coté.

Youssouf Sabaly (7/10) : Il est lui aussi bien entré dans son match (centre 15’) et son association avec Malcom a gêné la défense bastiaise. Par quelques montées, il a su apporter le danger dans la surface corse (54’).

Igor Lewczuk (5/10) : Le défenseur polonais a vécu une partie assez particulière. Tout d’abord pris de vitesse par Ngando, il écope d’un carton jaune logique (25’). De ce fait, il n’est plus très à l’aise dans ses duels, et laisse par deux nouvelles fois les bastiais se jouer de lui (38’ 44’). Malmené défensivement, il est tout proche de gommer tout cela par une tête offensive qui passe juste au-dessus (40’). Il est remplacé à la pause par Rolan (46’), ce qui est un choix très judicieux de la part de Jocelyn Gourvennec.

Nicolas Pallois (8/10) : Aux cotés d’un Lewczuk en difficulté, le roc bordelais a tenu la baraque à lui tout seul. Il s’est interposé à 18 reprises, ce qui est le plus gros total de son équipe et a sauvé quelques actions chaudes (tacle devant la frappe de Coulibaly 44’ et un dégagement sur coup-franc 37’). Au niveau de la relance, il s’est bien appliqué à l’image de ce renversement de jeu parfait pour Malcom sur l’aile (60’). Et pour couronner le tout, il est passeur décisif pour Sankharé, sur le deuxième but (69’). C’est assez rare cette saison pour le souligner, mais Nicolas a fait un très bon match.

Jérémy Toulalan (8/10) : Cet homme caractérise la régularité par excellence. Une nouvelle fois, il a effectué des retours somptueux (27’ 49’ 66’) ce qui a permis à son bloc de rester solide et bien en place tout le match. Il est la véritable plaque tournante de son équipe. C’est un régal techniquement avec le ballon. Tout simplement.

Younousse Sankharé (9/10) : Il est là notre homme du match. Un but (69’) et une passe décisive (55’), rien que ça. Puis dans le jeu, il projette son équipe de très belle manière vers l’avant. Dès qu’il a l’opportunité de prendre sa chance, il la saisit (38’ 57’) et ça c’est la marque d’un joueur en confiance. C’est la très bonne pioche de ce mercato hivernal.

Valentin Vada (6/10) : Match tout en sobriété de la part du jeune milieu argentin. Pas vraiment en vue aux portes du but adverse, il a effectué un gros travail dans l’ombre de par des courses vers l’avant (47’) et des récupérations hautes (30’ 58’). C’est un très bon complément des deux autres milieux.

François Kamano (6/10) : Pas décisif sur cette rencontre, sa capacité de percussion et sa vitesse sont toujours aussi importantes sur l’aile bordelaise. Il a tenté sa chance à deux reprises : sur une tête cadrée (42’) et sur un ballon en profondeur où il trouve les gants de Leca 47’). Nous espérons pour lui qu’il retrouvera très vite le chemin de filets, lui qui n’a plus marqué depuis le 19 février en Ligue 1. Remplacé par Ounas (81’).

Gaëtan Laborde (6/10) : Il n’est pas décisif lui non plus, mais il a été précieux dans le pressing et dans le travail de remise tout le match. Parfois un peu maladroit dans ses transmissions en première mi-temps, il a ajusté sa vision en seconde. Il est même tout proche de marquer sur coup-franc, où sa tête est magnifiquement bien détournée par Leca (65’). Remplacé par Plasil (76’).

Malcom (8/10) : Brillant. Voici l’adjectif qui qualifie le mieux le joueur brésilien. En première mi-temps, il est le seul à provoquer et à jouer dans le sens du but, via des frappes (7’ 18’) ou des centres (27’ 28’ 40’). Son travail sur l’ensemble du match est récompensé par un but, du pied droit s’il vous plaît (55’). Il se montre décisif en ce moment, avec trois buts en cinq matches.

 

Au niveaux des remplaçants, Jaroslav Plasil est passé tout proche de marquer dès son premier ballon (77’). Diego Rolan a joué tout une mi-temps et n’a touché que 14 petits ballons, sans trop apporter. Adam Ounas en a quant à lui touchés onze en neuf minutes et a bien mieux utilisé son temps de jeu.

 


La feuille de match
Bordeaux-Bastia
Samedi 22 avril 2017 à 20 heures
Matmut Atlantique, Bordeaux
34ème journée de Ligue1
25 487 spectateurs
Arbitre : Tony CHAPRON
Buts : Bordeaux : Malcom (55’) et Sankharé (69’)
Cartons jaunes : Bordeaux : Lewczuk (24’), Sankharé (74′) et Bastia : Mostefa (25’), El Kaoutari (68’), Diallo (83’)
Cartons rouges : El Kaoutari (75’)
Bordeaux : Carrasso – Gajic, Lewczuk (Rolan 46’), Pallois, Sabaly – Vada, Toulalan (c), Sankharé – Malcom, Laborde (Plasil 77’), Kamano (Ounas 81’).
Les remplaçants : Prior, Jovanovic, Pellenard, Plasil, Rolan, Maurice-Belay, Ounas.

Bastia : Leca – Cioni (Keita 57’), Djikou, El Kaoutari, Bengtsson – Mostefa (Diallo 68’), Coulibaly, Ngando, Cahuzac (c), Raspentino (Danic 68’) Nangis.
Les remplaçants : Thébaux, Saint Ruf, Diallo, Danic, Keita, Oniangue, Acheapong.

 

 

Les stats d’après match

Bordeaux-Bastia
Possession : 57%-43%
Tirs : 15-13
Tirs cadrés : 6-1
Passes réussies : 86%-77%
Hors-jeux : 4-0
Corners : 5-7
Fautes : 12-15

 

Stats LFP, screens G4E et Image de Une AFP