L’après-match. Bordeaux confirme, au bout du suspens, face à Sainté

    Pablo
    Photo by NICOLAS TUCAT / AFP)

    Suite à son formidable exploit contre le Paris Saint-Germain (2-2), Bordeaux revient à domicile pour la troisième fois consécutive, pour y affronter l’AS Saint-Etienne de Jean-Louis Gasset. Gros test pour les Girondins, qui auront eu deux jours de repos en moins que les stéphanois. Nous allons pouvoir juger de la forme physique et surtout mentale des joueurs à enchaîner les matches (et les victoires). Lé décor est planté, bienvenue dans notre après-match.

     

    bandicam 2018-12-05 19-40-24-171

     

    Les buts

    15ème minute : BUT ! Cabella s’infiltre dans la surface bordelaise, et glisse un magnifique ballon dans l’intervalle pour Diony. L’attaquant n’a plus qu’à pousser le ballon du plat du pied. 0-1.

    23ème minute : BUT ! Centre de Poundjé, et sortie périlleuse de Ruffier (qui tamponne Subotic au passage). Pablo, puis Briand sont à la retombée, et difficilement, l’attaquant bordelais parvient à conclure. C’est moche, mais ça fait du bien. 1-1.

    56ème minute : BUT ! Karamoh frappe dans la surface, mais elle est contrée. Illicitement selon l’arbitre, avec l’aide de la VAR, qui indique le point de penalty. Kamano s’élance et le transforme. 2-1.

    66ème minute : BUT ! Sur un centre au deuxième poteau, Cabella remet vers le but, et Khazri pousse le ballon au fond des filets. 2-2.

    90ème minute : BUT ! Corner frappé par De Préville, Pablo surgit et claque une tête surpuissante pour donner l’avantage aux bordelais !!! 3-2.

     

    bandicam 2018-12-05 19-43-58-579

     

    Résumé de la rencontre

    Les bordelais s’imposent en toute fin de rencontre et remportent trois points très importants au redressement de l’équipe. Décidément, les Girondins aiment les fins de rencontre, et parviennent à nous faire vibrer comme il faut en ce moment. C’est donc la première victoire depuis six rencontres en championnat, et cela fait du bien. Une paire défensive solide, des ailiers virevoltants et des buteurs enfin décisifs : voilà un mélange qui marche à merveille !

     

    bandicam 2018-12-05 20-48-52-834

     

    Les notes Girondins4Ever

    Costil : 5,5
    Poundjé : 5
    Pablo : 9
    Koundé : 7,5
    Sabaly : 6
    Otávio : 6
    Lerager : 4,5
    Youssouf : 5,5 et Sankharé : 5
    Kamano : 5,5
    Karamoh : 6,5
    Briand : 6,5

     

    Les tops

    Pablo Castro (9/10) : Avec 27 ballons gagnés, le brésilien a une nouvelle fois brillé dans la récupération et via sa capacité de récupération. De plus, et il conclut parfaitement sa copie en délivrant tout un stade en inscrivant le but de la victoire à quelques minutes du terme de la rencontre. Un but très important, qui remonte Bordeaux de trois places au classement, et qui confirme le redressement actuel. Tout un symbole.

    Jules Koundé (7,5/10) : Toujours dans le rôle du fidèle lieutenant de défense, le jeune défenseur défenseur central bordelais a lui aussi été performant. 14 ballons gagnés (deuxième meilleur total de l’équipe donc), il est le deuxième élément d’une paire défensive très solide. C’est très encourageant.

     

    Les flops

    Lukas Lerager (4,5/10) : C’est assez difficile de pointer du doigt un joueur sur une victoire comme celle-ci. On aurait pu évoquer Maxime Poundjé, qui est parti dans une série de dribbles pas très rassurante à la 90ème au lieu de garder le ballon calmement. Mais non, nous avons choisi de parler d’un joueur assez invisible sur cette rencontre, le milieu international Lukas Lerager. Très peu influent dans le jeu, on a peiné à le voir en action, et à le voir s’imposer dans l’entre-jeu de ce match. C’est assez poussif, malgré tout de même quelques bons retours défensifs (dont un en fin de match).

     

    bandicam 2018-12-05 19-40-28-042

     

    La feuille de match

    Bordeaux-ASSE
    Mercredi 5 décembre 2018 à 19 heures
    Stade Matmut Atlantique, Bordeaux
    16ème journée de Ligue 1
    23 375 spectateurs
    Arbitre : Clément Turpin
    Buts : Bordeaux : Briand (23’), Kamano (56’), Pablo (90’) et ASSE : Diony (15’), Khazri (66’)
    Cartons jaunes : Bordeaux : Sankharé (76’), Sabaly (83’) et ASSE : Saliba (56’), Khazri (65’), Selnaes (74’)
    Cartons rouges : Bordeaux : aucun

    Bordeaux : Costil (c) – Sabaly, Koundé, Pablo, Poundjé – Lerager, Otavio, Youssouf  (Sankharé 46’) – Karamoh (De Préville 84’), Briand, Kamano (Cornelius 78’).
    Remplaçants : Poussin, Jovanovic, Palencia, Tchouaméni, Cornelius, De Préville

    Saint-Etienne : Ruffier (c) – Debuchy (Monnet-Paquet 35’), Subotic (Saliba 23’), Polomat, Kolodziejczak – Selnaes, M’Vila – Salibur, Cabella, Diony (Beric 84’) – Khazri.
    Remplaçants : Moulin, Saliba, Diousse, Monnet-Paquet, Beric, Nordin, Camara

     

    bandicam 2018-12-05 20-08-03-188

    Les stats d’après match

    Bordeaux-ASSE
    Possession : 51%-49%
    Tirs : 13-14
    Tirs cadrés : 5-4
    Hors-jeux : 2-1
    Corners : 3-7
    Fautes : 13-12

     

    bandicam 2018-12-05 19-40-59-540

     

    La réaction du coach bordelais

    « Ce n’était pas facile face à une belle équipe, qui aurait peut-être mérité le même sort que nous. On voit que dans les matches comme ça, les matches répétés, il y a beaucoup de casse. Je trouve que c’est dommage. Il faut essayer de respecter ça, d’avoir un calendrier un petit peu plus intelligent et on verra un peu plus de spectacle. Même s’il y a eu des buts car les deux équipes ont joué. Saint-Etienne a une très belle équipe aussi avec de très bons joueurs. Ils ont fait le maximum. On a eu nos périodes et eux ont eu les leurs. C’était curieux comme match ». À plusieurs reprises au cours de la rencontre, on a senti les Girondins à la limite de la rupture et notamment en début de seconde période. « On n’était pas bien et eux pareil. Ils ont eu des moments comme ça. C’était curieux. Sur le banc c’était insupportable car on voyait tous les défauts et hop ça repartait. Ça, c’est dû au fait de jouer des matches rapprochés. Il y a des moments où on a un trop-plein d’énergie et on le dépense. Après, il faut récupérer de ce qu’on vient de faire et ainsi de suite. On a vu une alternance entre Saint-Etienne et Bordeaux. Ça a basculé de notre côté mais ça aurait pu basculer du leur ».

     

    Screens G4E, stats LFP, propos du club, Photo en Une AFP