L’après match. Bordeaux bouffe du Merlu, tout cru