L’après-match. Bordeaux accède sans trembler aux barrages d’Europa League

Pour ce match retour de troisième tour préliminaire d’Europa League, Bordeaux retrouve Mariupol, deux semaines après son succès en terre ukrainienne (1-3). Les Girondins ont pour mission de terminer tranquillement le travail et d’essayer de repartir sur une bonne note, quelques jours après leur revers à domicile face à Strasbourg (0-2). Bienvenue dans notre après-match.

Les buts

54ème minute :BUT ! Belle action construite des bordelais. Youssouf lance une transversale sur le coté gauche et pour Kamano. Le guinéen remise en retrait pour Max Poundjé, qui arrive lancé en retrait. Ce dernier catapulte le ballon dans la lucarne d’une frappe surpuissnate. 1-0.

56ème minute : BUT ! De Préville est au départ de l’action via une déviation de la tête pour Kamano. L’ailier déborde, fait un très bon travail et dépose un centre devant le but ukrainien. Sankharé surgit et double la mise dans la foulée. 2-0.

66ème minute : BUT ! Coup-franc ukrainien à l’entrée de la surface. Fomin le tire, juste au-dessus du mur et très bien placé à la gauche de Costil, qui ne peut rien faire. Réduction du score. 2-1.

 

 

Résumé de la rencontre

Bordeaux se qualifie pour les barrages d’Europa League, aux dépends de Mariupol (5-2 en cumulé), et fait déjà mieux que l’an passé. Sur un match dominé, les Girondins ont trouvé la faille coup sur coup et ont plié l’affaire en deux minutes. Petit bémol, ils ne gardent pas leur cage inviolée, une nouvelle fois. Mis à part cela, l’animation offensive a été plus correcte -en fermant un peu les yeux sur le manque de justesse devant le but de De Préville- et très peu d’erreurs sont à noter derrière. Direction la Belgique maintenant, et Gent plus précisement, pour cette dernière marche avant les poules de cette compétition européenne.

 

 

Les notes Girondins4Ever

Costil : 5,5

Poundjé : 7

Pablo : 7,5

Koundé : 6

Lewczuk : 5,5

Lerager : 6

Sankharé : 7,5

Otávio : 5

Youssouf : 7

Kamano : 8

De Préville : 4

 

Les tops

François Kamano (8/10) : Pas besoin d’inscrire de but pour récolter la meilleure note de son équipe, et ça, il l’a très bien compris. Deux passes décisives, dont un excellent travail sur sa deuxième, viennent récompenser statistiquement sa bonne prestation. A coté de cela, on retrouve aussi un travail défensif très sérieux, permettant de soulager son latéral. De l’application, peu de déchet technique, et de perte de balle, c’est vraiment du très bon Kamano !

Pablo (7,5/10) : Dangereux coup sur coup en début de match (un but hors-jeu et un poteau), le défenseur brésilien était tout près d’ouvrir le score. Défensivement, il a livré une copie très propre, en réalisant des interventions sans se jeter ni faire de faute. Il s’est rattrapé de la meilleure des manières, suite à son exclusion très prématurée du week-end, entraînant la défaite de son équipe. Cette fois-ci, il a paru plus appliqué et plus sérieux.

Younousse Sankharé (7,5/10) : Titularisé dans l’entre-jeu pour faire souffler Plasil et Tchouaméni, le milieu de terrain bordelais a très bien rempli sa mission. Tout proche de trouver la faille d’une tête sur un excellent centre de Youssouf en début de match (9′), l’ancien parisien a marqué par la suite le deuxième but de son équipe (56′). Très précieux dans l’engagement et la récupération, il réalise un bon match dans sa globalité.

 

Les flops

Nicolas De Préville (4/10) : Très cruel de placer dans l’attaquant bordelais dans cette catégorie, mais les faits sont bien présents. Maladroit devant le but, l’ancien lillois a manqué une belle opportunité de marquer des points ce soir. La faute à un gros manque de confiance criant, qu’il traîne maintenant depuis de nombreux matches. Pour autant, il n’a pas été lâché par son entraîneur, Gustavo Poyet, qui a continué à l’encourager sans relâche durant cette partie. Le joueur s’est même excusé auprès du Virage Sud après une énième action ratée. Frustrant, en espérant qu’il trouve la faille incessamment sous peu.

 

 

La feuille de match

Bordeaux-Mariupol
Jeudi 16 août 2018 à 20h45
Stade Matmut Atlantique, Bordeaux
Match retour du 3ème tour préliminaire d’Europa League
11375 spectateurs
Arbitre : Andrew Dallas (SCO)
Buts : Bordeaux : Poundjé (54’), Sankharé (56’) et Mariupol : Fomin (66’)
Cartons jaunes : Bordeaux : Lewczuk (89’) et Mariupol : Boryachuk (21’), Pikhalonok (88’)
Cartons rouges : aucun
Bordeaux : Costil – Lewczuk, Koundé, Pablo, Poundjé – Lerager (Tchouaméni 62’), Otavio (Plasil 88’), Sankharé – Youssouf, De Préville, Kamano (Vada 62’).
Remplaçants : Poussin, Gajic, Jovanovic, Tchouameni, Plasil, Vada.
Mariupol : Galchuk – Dawa (Yavorskyy 46’), Demiri, Kyryukhantsev (Polehenko 46’), Biliy – Pikhalonok, Tyshchenko (Vakula 62’), Churko, Myshnov – Boryachuk, Fomin.
Remplaçants : Khudzhamov, Bykov, Chobotenko, Polehenko, Yavorskyy, Vakula.

 

 

Les stats d’après match

Bordeaux-Mariupol
Possession : 49%-51%
Tirs : 18-10
Tirs cadrés : 7-3
Hors-jeux : 1-0
Corners : 3-6
Fautes : 13-13

 

 

 

La réaction des coaches

Gustavo Poyet, coach bordelais : « J’ai demandé à mes joueurs de gagner le match et ils ont gagné le match. On était une meilleure équipe, on a eu plus d’occasions, et on a gagné le match. Mais non, je ne suis pas content aujourd’hui. C’est mon plus mauvais jour dans ce club. Ce que le club a fait avec nous, avec Gaëtan Laborde, c’est une honte. Je pense qu’il faut s’arrêter là. J’ai demandé au club qu’il ne parte avant que l’on prenne un joueur. Et ils n’ont pas écouté, ils ont laissé partir Laborde. On est arrivé à l’hôtel aujourd’hui à 11h45, Laborde n’était pas là. On l’a appelé, il était à Montpellier. Personne ne m’a rien dit. Alors, demain je vais parler avec mon agent, et je vais prendre une décision, je ne sais pas comment ça va se finir ».

 

Screens G4E, stats UEFA, propos du club