L’après-match. Avec un match très correct, Bordeaux revient avec un point de Lyon

Choc de notre championnat au Groupama Stadium ce stadium, entre deux équipes européennes. Lyon reçoit Bordeaux, pour le compte de la 12ème journée de Ligue 1. Privé de Lukas Lerager, Samuel Kalu, ou encore Youssouf Sabaly, le club au scapulaire aura pour mission d’aller créer l’exploit sur les bords du Rhône en tentant de revenir avec un ou des points de ce déplacement très périlleux. L’heure est grave tout de même sur le plan comptable. L’exploit serait le bienvenu. Le décor est planté, bienvenue sur notre après-match.

bandicam 2018-11-03 18-00-12-328

 

Les buts

10ème minute : But, refusé pour hors-jeu ! Sankharé récupère un ballon haut, qui arrive jusqu’à Briand. Ce dernier lance Karamoh dans la profondeur, qui gagne son duel face à Lopes, mais il était en position de hors-jeu. Fausse alerte, on remet notre t-shirt. 0-0.

45ème minute : BUT ! Fékir déborde sur le coté droit et adresse un centre au second poteau. Aouar arrive lancé et place son plat du pied pour crucifier la bonne première période bordelaise. Contre le cours du cours, Lyon mène avant la pause. 0-1.

73ème minute : BUT ! Sur un long ballon, Rafael peine à dégager. Le ballon retombe vers Cornelius à l’entrée de la surface, qui tape une volée du bout du pied et vient égaliser dans ce match. 1-1.

 

bandicam 2018-11-03 18-11-49-906

Résumé de la rencontre

Bordeaux aura dominé la totalité de la rencontre. Surpris avant la pause, c’est très logiquement que les Girondins reviendront dans la partie par l’intermédiaire de leur nouvel entrant, Andreas Cornelius. L’après-midi aurait pu être plus belle si Younousse Sankharé ou encore Jimmy Briand avaient trouvé le cadre du but lyonnais un peu plus tôt dans la partie. Cela reste un bon point de pris chez un des gros de notre championnat. Qui aurait signé pour un 1-1 au coup d’envoi ? Beaucoup d’entre vous.

 

bandicam 2018-11-03 18-48-24-778

Les notes Girondins4Ever

Costil : 6
Poundjé : 4
Pablo : 7
Koundé : 6
Palencia : 6
Plasil : 6
Otávio : 6,5
Sankharé : 4
Kamano : 4
Karamoh : 6,5
Briand : 5

 

bandicam 2018-11-03 18-16-31-042

 

Les tops

Pablo Castro (7/10) : Il n’y a plus de contestation possible, c’est bien lui le patron en défense. Malgré le fait que Lyon ne s’est pas procuré un gros nombre d’occasions sur ce match, le défenseur brésilien a tout de même tenu la baraque sur certaines actions chaudes. Par son sens du déplacement et de l’intervention, il a rassuré son arrière garde, qui est en termes plus généraux, auteur d’une prestation solide.

Yann Karamoh (6,5/10) : Excellent en début de match, son apport s’est un peu estompé au fil de la rencontre. Cependant, il est auteur d’une prestation très correcte, et restera le seul à avoir dynamisé un petit peu l’attaque bordelaise. On parlera du second ailier un peu plus tard, dans une autre catégorie surement. L’ancien caennais a montré de belles choses, et a failli être le premier buteur de ce match si la VAR ne s’en était pas mêlé. Ou même passeur décisif si le lob de Jimmy Briand avait été plus juste. De bon augure pour Yann !

Andreas Cornelius (non noté) : Il n’est pas noté, mais il fait quand même partie des tops. On n’attendait tous son premier but, et il est enfin arrivé. Alors juste pour ça, il mérite sa place ici. Trêve de plaisanteries, malgré son but égalisateur, il a apporté son travail d’appui et son physique sur le front de l’attaque bordelaise, ce qui a énormément gêné la défense lyonnaise. On nous mentionne aussi dans l’oreillette que Jimmy Briand a raté plusieurs occasions, et que lui en a mis une au fond sur sa première opportunité. Faites en ce que vous voulez, on n’en tirera aucune conclusion (Cornelius titulaire au prochain match).

 

Les flops

Maxime Poundjé (4/10) : Match très peu satisfaisant du latéral girondin. Contrairement à un Sergi Palencia qui a un peu plus profité des espaces laissés par les lyonnais pour monter, Maxime n’a pas vraiment existé sur ce plan-là. Quelques enjambées vers l’avant, concrétisées par un centre raté ou une perte de balle. Défensivement, ce n’est pas l’assurance tous risques, le premier but venant par ailleurs de son coté. Tout est dit.

Younousse Sankharé (4/10) : Nous ne parlerons pas de son face-à-face raté sur une offrande de Jimmy Briand, quoi que.. En fait, si, c’est un énorme raté tout seul en plein axe du but d’Anthony Lopes, c’est complètement inconcevable de la mettre 1 mètre au-dessus. Ceci étant dit, il a été invisible tout le match dans l’entre-jeu, et n’a pas apporté ni son volume de jeu ni sa projection vers l’avant. Très décevant, surtout qu’il ne profite pas de la suspension de Lukas Lerager pour marquer des points.

François Kamano (4/10) : On termine avec le plus frustrant. L’ailier guinéen a eu de nombreuses occasions de se montrer, sur son coté, comme il aime. Malheureusement pour lui, cela fait plusieurs matches qu’il échoue. C’est un joueur qui marche à la confiance, on le sait, et surtout on sent que ce n’est pas une bonne période pour lui. Trop de mauvais choix et un impact qui s’amenuise au fil des rencontres. Très décevant aussi.

 

 

bandicam 2018-11-03 17-39-30-643

 

La feuille de match

Reims-Bordeaux
Samedi 3 novembre 2018 à 17 heures
Groupama Stadium, Lyon
12ème journée de Ligue1
46 653 spectateurs
Arbitre : Benoît Millot
Buts : Lyon : Aouar (45’) et Bordeaux : Cornelius (73’)
Cartons jaunes : Lyon : Traoré (68’) et Bordeaux : Palencia (80’)
Cartons rouges : aucun
Lyon : Lopes – Rafael, Marcelo, Denayer, Mendy – Tousart (Terrier 83’), Ndombele (Traoré 46’), Aouar, Fekir (Ferri 71’) – Dembélé, Depay.
Remplaçants : Gorgelin, Morel, Marcal, Ferri, Cornet, Traoré, Terrier.
Bordeaux : Costil (c) – Palencia, Koundé, Pablo, Poundjé – Plasil, Otávio, Sankharé – Karamoh, Briand (Cornelius 60’), Kamano (De Préville 75’).
Remplaçants : Poussin, Jovanovic, Gajic, Tchouaméni, Youssouf, Cornelius, De Préville.

 

bandicam 2018-11-03 18-41-37-697

 

 

Les stats collectives d’après-match

45282624_2092707544325591_2385081633951711232_n

DSAS

Les stats individuelles d’après-match

Capture

LFP

 

Stats DSAS, screens G4E

Photo en Une AFP

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des