L’après-match. Au Stade Raymond Kopa, Bordeaux laisse filer sa « Copa »

AM THOM OK


Toujours engagé en Coupe de France, les Girondins de Bordeaux portaient beaucoup d’attention à cette compétition, pour ne pas employer le terme « d’objectif du club ». Sur sa route du Stade de France, le club au scapulaire devait s’arrêter en terre angevine pour dans un premier temps accéder au carré final. Une rencontre loin d’être évidente dans ce stade, pour une équipe qui n’a plus perdu à domicile depuis depuis mi-décembre. Un challenge pour nos joueurs et une réelle opportunité pour nos remplaçants de briller et de montrer de belles choses (message subliminal destiné à Ounas, Ménez, Plasil et Rolan). Bienvenue dans notre après-match.

 

Les buts

 

9ème minute : BUT ! Pepe élimine une première fois Pallois, puis une seconde après un grand pont sur son coéquipier et Jovanovic. Il adresse un centre pour Berigaud qui n’est pas du tout gêné par la défense bordelaise complètement amorphe. 1-0.

17ème minute : BUT ! Sur une passe lumineuse d’Ounas à travers la défense angevine, Sankharé se retrouve tout seul face à Letellier, qu’il ajuste tranquillement de son mauvais pied. 1-1.

67ème minute : BUT ! Ballon contré par la défense bordelaise, qui revient sur N’Doye. Le milieu angevin, tout seul, ne se pose pas de questions et croise sa frappe pour redonner l’avantage à son équipe. 2-1.

 

Une défense remaniée complètement à la ramasse, des remplaçants pas à la hauteur et un réalisme offensif déplorable. Après ce résumé collectif du match, passons aux critiques individuelles qui risquent d’être assez salées pour certains.

 

 

Les joueurs

 

Cédric Carrasso (8/10) : C’est grâce à cet homme si on ne repart pas d’Angers avec les valises remplies de cinq ou six buts. Il a réussi à garder le score nul un bon moment de la partie avant de craquer sur une frappe pure d’Ndoye (76’), où il aurait cela dit peut-être pu faire mieux. Avant cela, il a repoussé de très belle manière les tentatives de Diedhiou (13’), sur coup-franc (45’), devant N’Doye (61’) et Bamba dans le temps additionnel. Pas grand-chose à se reprocher sur la globalité du match pour le portier bordelais.

Nicolas Pallois (4/10) : Alors oui il n’était pas à son vrai poste en tant qu’arrière gauche, on porte cette erreur sur le dos de Jocelyn Gourvennec (qui a apparemment voulu avoir une meilleure présence physique dans le domaine aérien). Mais en contrepartie, le défenseur girondin s’est fait prendre par la vitesse des attaquants angevins et surtout en début de match. A l’image du premier but, où il ne fait que regarder la fusée Pépé qui part centrer pour le buteur (9’). Il s’est ensuite un peu rattrapé en faisant jouer son physique sur de bons retours (17’ 35’). Il aurait pu même réussir sa fin de match en égalisant de la tête, mais sa tentative est trop centrée et permet à Letellier de sortir la double parade (80’).

Milan Gajic (3/10) : Discret. C’est le terme parfait pour commenter la prestation du jeune serbe. Peu entreprenant offensivement, il a eu du mal à stopper la vitesse des ailiers angevins. Il ne marque pas de points sur ce match dans sa concurrence avec Sabaly.

Igor Lewczuk (2/10) : Très mauvais match pour l’international polonais. Pris dans de nombreux duels (13’) et mauvais dans ses relances (15’), il n’a pas su exercer ses fondamentaux comme il sait le faire. Il est enfin malchanceux car il est dévie un ballon vers N’Doye qui marque par la suite (76’).

Vukasin Jovanovic (2/10) : Tout comme son homologue des pays de l’Est, le défenseur a vécu une partie compliquée. Pas toujours bien placé et en manque de sérénité, il a souffert de l’impact physique angevin et des offensives sur ses cages.

Jérémy Toulalan (9/10) : Avec Carrass’, il est le meilleur bordelais sur la pelouse d’Angers. Impérial dans ses retours, il a lui aussi tenu la baraque à bouts de bras (66’ 86’). Il a dans le même temps orienté particulièrement bien le jeu, en usant de transversales précises et utiles au jeu de son équipe (28’ 36’).

Jaroslav Plasil (1/10) : Tout le contraire de son coéquipier au milieu de terrain, il a été invisible. Mais alors vraiment invisible, pas qu’un peu. Nous avons noté qu’un seul bon retour défensif (21’). C’est triste. Remplacé par Laborde (72’).

Younousse Sankharé (8/10) : Excellent en première période avec un but (17’), des projections vers l’avant (25’) et des récupérations (30’), la recrue hivernale s’est éteint petit à petit au cours de la rencontre. C’est fort dommageable à son équipe, car il a rayonné durant une bonne demi-heure dans l’entre-jeu bordelais.

Jérémy Ménez (1/10) : Elle est là la grosse déception de ce match. On l’attendait au tournant avec cette nouvelle chance qui s’offrait à lui et il l’a une nouvelle fois ratée. Peu impliqué, nonchalant (même si c’est dans sa nature), imprécis (15’) et surtout pas du tout dangereux, il n’a pas apporté au jeu de son équipe. Remplacé par Malcom (64’)

Adam Ounas (5/10) : Le jeune joueur attrape la moyenne grâce à sa passe décisive lumineuse pour Sankharé en début de match (16’). A coté de cela, il a provoqué par moments, sans vraiment être transcendant lui non plus. Mais il a essayé, et s’est dépensé.

Diego Rolan (5/10) : Lui aussi, il chope la moyenne in-extremis. C’est sa combativité qui le sauve, car il s’est montré vaillant dans l’effort que ce soit au pressing ou dans le repli défensif (60’). Il s’est procuré deux occasions (contrairement aux deux autres attaquants), sur un extérieur contré (26’) et un pointu repoussé par Letellier (74’).

 

Au niveau des remplaçants, François Kamano et Malcom ont contribué à la dernière grosse occasion bordelaise, qui s’est ponctuée par une double parade de Letellier (80’). Et Gaëtan Laborde n’a touché que très peu de ballons.

 

 

La feuille de match

 

Angers-Bordeaux
Mercredi 5 avril 2017 à 18h30
Stade Raymond Kopa, Angers
1/4 de finale de Coupe de France 2016-2017
Arbitre : Anthony Guathier
Buts : Angers : Bérigaud (9’), N’Doye (67’) et Bordeaux : Sankharé (17’)
Cartons jaunes : Angers : Pavlovic (59’) et Bordeaux : Ménez (34’), Jovanovic (75’)
Cartons rouges : aucun
Angers : Letellier – Manceau, Pavlovic, Thomas, Martinez (Capelle 23’)- N’Doye, Santamaria, Mangani – Pépé (Bamba 76’), Diedhiou, Bérigaud (Sunu 83’).
Remplaçants : Pétric, Traoré, Tait, Capelle, Doré, Bamba, Sunu.

Bordeaux : Carrasso – Gajic, Jovanovic, Lewczuk, Pallois – Plasil (Laborde 72’), Toulalan, Sankharé – Ounas (Kamano 64’), Rolan, Ménez (Malcom 64’).
Remplaçants : Prior, Contento, Arambarri, Vada, Kamano, Laborde, Malcom.

 

 

Les stats d’après match

 

Angers-Bordeaux
Possession : 45%-55%
Tirs : 11-4
Tirs cadrés : 7-3
Hors-jeux : 1-3
Corners : 9-3
Coups-francs : 16-14
Fautes : 13-13
Arrêts : 2-5

Stats Sporty Trader, screens G4E et Image de Une LFP