[J4] La prestation des Girondins au révélateur des statistiques

Yambere passes

 

Lors de cette quatrième journée, on a assisté à une domination sans partage des Girondins, qui avaient pourtant joué trois jours avant au Kazakhstan. Une domination qui se retrouve également dans les statistiques.
Bordeaux :

  • 19 tirs dont 9 cadrés et 2 buts
  • 380 passes réussies sur 425, soit 89%
  • 53,8% de possession
  • 30 centres dont 8 réussis
  • 23 duels réussis sur 38

 

Nantes :

  • 10 tirs dont 5 cadrés
  • 295 passes réussies sur 376, soit 78%
  • 46 ballons longs, 91 en retrait et 90 latéral
  • 46,2% de possession
  • 15 centres mais seulement 2 réussis
  • 17 duels gagnés sur 26

 

La lecture des statistiques permet également de juger la prestation des joueurs titulaires des Girondins, exception faite du gardien, Carrasso.

 

Poundjé : 56 ballons reçus dont 12 de Pallois, 11 de Saivet et 9 de NMB. A son actif également, 44 passes réussies sur 48 tentées, dont 12 à NMB, 10 à Saivet et 8 à Pallois. Il a joué beaucoup au milieu de terrain avec 32 passes dans cette partie du terrain, et principalement du jeu court (46) vers l’avant (25). Il s’est montré très offensif avec 7 centres, avec malheureusement pas mal de déchets, seulement 2 centres ayant trouvé un partenaire. Il a également gagné tous ses duels aériens (3). Une copie bien remplie pour celui qui progresse de match en match et qui a été beaucoup recherché sur son côté, notamment en phase offensive. Il est celui qui a reçu le plus de ballon, derrière Chantôme, preuve une fois de plus que le jeu girondin a penché à gauche.

 

Poundjé passe Poundjé reçues

 

Gajic : Très influent également sur son côté avec 44 ballons reçus, dont 10 de Chantôme, 8 de Saivet et 7 de Touré, preuve que la relation sur le côté droit entre les deux hommes commence, petit à petit, à se créer. Il a réussi 37 de ses 39 passes avec du jeu essentiellement court (38) autant vers l’arrière (19) que vers l’avant (15). Gajic qui a beaucoup trouvé Chantôme (14) mais aussi Khazri (8). Pas encore au top de sa forme, il devra progresser offensivement dans ses centres, aucun de ses 4 centres n’a trouvé preneur. Par rapport à son premier match il n’a commis qu’une seule faute. Une prestation plus qu’encourageante ponctuée d’un but, son premier en Ligue 1, sur une passe de Rolan, d’une superbe frappe à l’entrée de la surface.

 

Gajic passes Gajic tirs

 

Yambéré : 26 ballons reçus dont 7 de Chantôme et 5 de Gajic, et 29 passes réussies sur 33, dont 7 à Chantôme dans son rôle de sentinelle et 6 à gajic. Peu de jeu latéral avec trois passes à Pallois. Il a réussi toutes ses passes courtes (18), mais a raté 4 de ses 6 passes longues, preuve que la relance longue n’est pas son fort. Il a encore une fois beaucoup cherché Chantôme (7) mais aussi Gajic, toujours vers l’avant. Il a raté ses 3 tacles du match, fait trois interceptions, dont deux devant ses 18 mètres, et 3 ballons récupérés. Il a évolué légèrement plus haut que Pallois. Une seule faute commise qui lui a valu un carton jaune, le troisième en 4 matches, synonyme de suspension face à Paris.

 

Yambere passes Yambere recup

Pallois : 25 ballons reçus dont 8 de Poundje et 6 de Chantôme. 32 passes réussies sur 36 tentées. Il a privilégié le jeu court (34) et vers l’avant (29). Il a donc  joué surtout vers l’avant, vers Poundjé (12), mais aussi Chantôme (5). Solide, il a encore été omniprésent face aux attaquants adverses avec 8 ballons récupérés, 3 tacles, même s’il a été plus en difficulté dans le jeu aérien avec seulement 3 duels gagnés sur 5. Une prestation propre avec aucune faute commise. On le sent en confiance et il n’hésite plus maintenant à quitter son poste pour se projeter vers l’avant avec 3 duels gagnés dans la camp adverse. A chaque sortie, il confirme qu’il est bien le patron de la défense et l’un des meilleurs défenseurs de Ligue 1. On salive déjà de son duel face à Cavani et Ibrahimovic, qui sera un vrai test pour ce joueur qui n’en finit plus de nous épater.

 

Pallois passes Pallois récup

 

Chantôme : si Pallois s’affirme de plus en plus comme le patron de la défense, Clément lui est en train de devenir la plaque tournante du milieu de terrain et le véritable liant entre la défense et le milieu de terrain. Un chiffre démontre à lui seul l’influence de ce joueur ; 59 ballons reçus, dont 14 de Saivet preuve que le duo fonctionne à merveille et 14 de Gajic avec lequel il a beaucoup combiné, notamment en phase offensive. L’axe central l’a aussi beaucoup cherché avec 12 passes. Véritable rampe de lancement, il a distribué 75 passes, avec une réussite de 93%. Des passes effectuées surtout dans le cœur du jeu (52), essentiellement du jeu court (71) et vers l’avant (42). Il a beaucoup bougé sur le terrain, cherchant surtout Saivet (15) mais aussi Gajic (10) et NMB (9), preuve qu’il a constamment cherché à écarter le jeu. A son actif également 7 ballons récupérés et une interception. A noter qu’il a pris un carton jaune pour contestation, le 3ème en 4 matches alors qu’il n’a commis aucune faute dans le match. S’il veut s’imposer durablement, il va devoir se montrer plus calme vis-à-vis du corps arbitral, tant son absence est préjudiciable au jeu girondin.

 

Chantôme passes Chantômes reçues

Saivet : avec Chantôme il représente la force du milieu de terrain. 52 ballons reçus dont 15 du seul Chantôme et 10 de Poundje. 58 passes réussies sur 66 tentées, avec toujours sa relation privilégiée avec Chantôme (14), mais aussi Poundje (11) mais aussi Gajic, preuve que comme Chantôme il a beaucoup cherché à écarter le jeu. Il a surtout joué court (56) et vers l’avant (42). Offensivement il aura été très présent avec un centre, et surtout 4 tirs tentés dont 2 cadrés. Défensivement, il a encore effectué son travail avec 2 interceptions et surtout il a remporté tous ses duels aériens. Aucune faute commise alors qu’il en a subi 3. Une prestation encore solide pour un joueur qui est métamorphosé depuis son repositionnement. A noter qu’il a conservé le brassard malgré le retour de Carrasso, pourtant l’un des trois capitaines habituels.

 

Saivet passes Saivet tirs

 

Maurice-Belay : 71 minutes de jeu et une prestation mitigée. 33 ballons reçus dont 12 de Poundjé mais aussi de Chantôme (9).Seulement 28 passes avec un pourcentage de 93% de réussite, vers Poundjé (9) et Saivet (7). Contrairement au match face à Lille, il n’a que peu permuté avec Touré, restant la plupart du temps sur son côté gauche. Il a surtout effectué des passes courtes (27), vers l’avant (16) mais tout de même beaucoup vers l’arrière (9). Offensivement, il a peu pesé avec aucun tir et seulement un centre réussi sur les 3 tentés. Présent aussi défensivement : 4 récupérations et 2 tacles. Il a manqué d’influence sur le jeu Girondin.

 

NMB passes NMB reçues

 

Khazri : 80 minutes de jeu intense pour celui qui s’est montré le plus dangereux. Il a beaucoup évolué sur les côtés avec 31 ballons reçus, dont 8 de Gajic et 7 de Poundjé, le plus souvent le long de la touche. Il a réussi 28 de ses 31 passes, avant tout du jeu court (28), aussi bien vers l’avant, que vers l’arrière ou sur les côtés. Joueur le plus créatif, il a offert quatre occasions de but qui n’ont pas été converties. A son actif également 2 tirs, tous cadrés, dont un but, mais aussi un penalty raté avec une panenka qui a beaucoup fait parler. Lui aussi a connu beaucoup de déchets dans ses centres avec seulement 2 réussites sur 8 tentatives, mais aussi dans ses coups de pieds arrêtés avec seulement 1/6 sur ses corners. Comme à son habitude, il a été défensivement très présent avec 7 ballons récupérés et une interception.

 

Khazri passes Khazri centres

 

Touré : On l’a beaucoup cherché avec 33 ballons reçus dont 6 de Chantôme et de NMB, Saivet et Gajic (4). Il a réussi seulement 16 passes sur ses 22 tentées, des passes vers Gajic (7). Il a joué essentiellement sur le côté droit mais également dans l’axe et un peu sur le côté gauche. Beaucoup de jeu en retrait (13) et uniquement des ballons courts. Sur son côté droit, il a peu centré et sans réussite (1/4). Aucune faute commise, ce qui est assez rare pour le souligner, alors qu’il a toutefois été présent défensivement avec 7 récupérations et une interception. Il est le joueur Girondin qui a le plus tenté avec 5 frappes mais seulement 2 cadrées. On est encore loin du joueur qui a porté l’attaque girondine à lui seul pendant les 6 premiers mois de la saison dernière.

 

Touré passes Touré recup

Crivelli : contraint de laisser sa place à l’heure de jeu sur blessure, il a encore fait une grosse prestation avec une passe décisive pour Khazri. Seulement 14 ballons reçus, de Saivet (4) mais aussi de Carrasso sur de longs ballons (2). Il a beaucoup pesé même s’il a eu peu de ballons avec seulement 10 passes, vers l’avant et que du jeu court. Même s’il s’est calmé, il est encore trop fougueux dans ses interventions, avec deux fautes commises dont l’une lui a valu un carton jaune. Un jeu en pivot à l’instar d’un Diabaté ou Kiese Thelin.

 

Crivelli passes Crivelli reçues

 

A la lecture des statistiques et de l’influence des joueurs, on constate que Maurice-Belay est resté sur son côté gauche alors que Touré a plus bougé, jouant aussi bien dans l’axe, que sur les côtés. Il s’est un peu marché dessus avec Khazri qui a joué aussi dans un rôle d’électron libre. Un côté droit qui a été un peu délaissé, et où le plus souvent Chantôme a dézoné pour combiner avec Gajic. Un milieu de terrain girondin qui a encore été la force de l’équipe avec à la manette le duo Chantôme-Saivet qui se trouve de mieux en mieux et qui a de plus en plus d’influence au fil des matches. Quand on regarde les statistiques d’influence, c’est le trio Chantôme, Saivet, Poundjé qui ressort.

 

Influence

 

Statistiques Opta