InterviewG4E. Rio Mavuba : “Quand les Girondins m’ont appelé, je me suis dit que je ne pouvais pas rêver mieux”

    Rio Mavuba
    (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

    L’histoire est belle. Après avoir été formé aux Girondins de Bordeaux et avoir vécu de belles choses, terminant en Gironde notamment par une Coupe de la Ligue, voici le retour au club de Rio Mavuba. L’ex-milieu de terrain vient de signer un contrat de deux ans avec le Football Club des Girondins de Bordeaux, en qualité d’adjoint de la réserve qui évoluera la saison prochaine en National 3. Il avait la possibilité de continuer son apprentissage au LOSC grâce à une clause datant de son dernier contrat dans le Nord. Mais Rio a choisi d’y renoncer, grâce à cette opportunité qui lui a été proposée. Nous avons recueilli sa réaction, lui qui a paraphé son contrat en compagnie de Patrick Battiston – tout un symbole – et qui retrouve “sa maison” pour une nouvelle aventure, dans l’optique de devenir un jour entraîneur principal d’un club. 

     

    Rio, tu viens de t’engager en tant qu’adjoint avec la réserve des Girondins de Bordeaux, alors que tu avais un contrat de reconversion avec le LOSC. Peux-tu nous expliquer ce choix ?

    « J’avais effectivement un contrat de reconversion au sein du LOSC, qui remontait à lorsque j’y étais joueur professionnel. J’étais dans cette perspective, mais les Girondins de Bordeaux m’ont contacté il y a quelques temps maintenant pour que je poursuive mon projet de devenir entraîneur, au sein de mon club formateur. J’ai très bien accueilli cette nouvelle pour plusieurs raisons. D’abord parce que l’on connait mon attachement pour les Girondins, que je connais les infrastructures pour y avoir évolué et grandi. Ensuite vis-à-vis de ma situation familiale (Rio est revenu dans une région après l’arrêt de sa carrière, où lui et sa femme ont leur famille) ».

     

    Il s’agit d’une continuité pour toi, qui a également été dans l’encadrement de Mérignac-Arlac la saison dernière ?

    « Bien sûr. Je suis encore dans une phase d’apprentissage. Même si j’ai été capitaine dans toutes les sections de jeunes et dans tous les clubs où je suis passé en France, il s’agit d’un autre métier. J’arrive avec énormément d’humilité, je suis là pour apprendre et continuer mon apprentissage, ma formation à ce métier qui est compliqué et qui requiert de l’expérience. Je le répète, mais je suis là pour apprendre aux côtés de Manu Giudicelli ».

     

    La réserve comptait la saison dernière quelques entraîneurs adjoints pour épauler Manu Giudicelli, dont Matthieu Chalmé. Vous serez donc plusieurs encadrants ?

    « Je n’en ai aucune idée, ce n’est pas à moi de communiquer sur le sujet. Toujours est-il que dès qu’on m’a proposé cette opportunité, j’ai voulu être transparent, j’ai pris immédiatement l’initiative d’appeler Matthieu, que je connais bien, pour le prévenir. Il a bien accueilli la nouvelle et semblait heureux pour moi ».

     

    La formation, qui plus est aux Girondins, tout semble réuni à ton épanouissement ?

    « Quand les Girondins m’ont appelé, je me suis dit que je ne pouvais pas rêver mieux, c’est clair. Je souhaite transmettre ce que j’ai appris tout au long de ma carrière, prodiguer des conseils aux jeunes joueurs voués à découvrir plus tard le monde professionnel, tout en découvrant ce métier. J’ai été à leur place et j’ai dû écouter mes coaches et les joueurs les plus expérimentés pour réussir. J’ai encore beaucoup de travail à réaliser mais je me donne les moyens d’y arriver, et j’espère apporter à la réserve ce qu’elle m’a apporté il y a de ça 15 ans, déjà (rires) ».

     

    Bienvenue chez toi, à la maison, Rio !

    Rio Mavuba jeune Girondins Bordeaux