InterviewG4E. Mylaine Tarrieu : « Gagner ma place à la Coupe du Monde, c’est un rêve »

Tout fraîchement recrutée par les Girondins de Bordeaux en provenance de l’Olympique Lyonnais, après 6 mois en prêt sur les bords de la Garonne, Mylaine Tarrieu s’est confiée pour Girondins4Ever sur son engagement de deux ans.

Tarrieu

Richard Wolowicz/Getty Images/AFP

 

Quelle est ta réaction à ta signature définitive aux Girondins de Bordeaux ?

Je suis très heureuse, je suis contente. Comme j’ai dit, j’ai passé 6 mois aux Girondins de Bordeaux en prêt, ça s’est bien passé : l’intégration avec les joueuses et le staff. Ils m’ont donc proposé de continuer l’aventure, pour être une joueuse définitive des Girondins, donc je ne me suis pas posée la question une seule seconde, j’ai accepté de continuer. Avec le projet qu’ils ont en place, je suis très contente d’être une joueuse des Girondins de Bordeaux.

 

Comment se sont passées les négociations avec Lyon ? On sait que tu es très appréciée du président Aulas.

Cela n’a pas été facile. Je peux comprendre : ils ont voulu que je revienne. Après, mon choix, c’est de jouer, d’enchaîner. Ils ne me garantissaient pas de pouvoir être titulaire à Lyon. C’est un grand club, il y a de grandes joueuses. Dans un coin de ma tête, j’ai quand même la Coupe du Monde qui est en 2019. Pour moi, le souhait, c’était de pouvoir rester à Bordeaux, d’avoir le temps de jeu. Le coach me fait confiance, donc c’était ma priorité de rester à Bordeaux. Ça a été un peu compliqué avec Lyon mais bon après, tout est rentré dans l’ordre, ils ont compris, ils ont accepté. Je remercie le club.

 

Avais-tu des propositions d’autres clubs ? 

Oui, j’ai eu des propositions d’autres clubs. J’ai eu Guingamp et Dijon.

 

À la fin de la saison, pensais-tu reprendre avec l’OL ou étais-tu déjà dans l’idée de signer définitivement aux Girondins ?

Dans ma tête, c’était déjà clair : c’était poursuivre l’aventure avec les Girondins de Bordeaux. J’en avais discuté avec le coach et les dirigeants de Bordeaux. Et Lyon discutait avec mon agent. L’ambition pour moi c’était de continuer. Après, j’étais encore sous contrat avec Lyon, je savais que ça allait être compliqué. Avant même d’être en vacances, mon souhait, c’était de rester à Bordeaux.

 

Mylaine Tarrieu

 

Qu’as-tu pensé de ta deuxième partie de saison écoulée avec Bordeaux ?

J’ai retrouvé du plaisir, j’ai retrouvé des sensations. Je me suis vite adaptée à mes coéquipières, car ce n’est jamais facile d’arriver dans un club au milieu d’une saison. Cela s’est bien passé. Mais je sais que je suis capable de faire beaucoup plus. Mais j’espère que cela viendra avec cette nouvelle saison. Je vais démarrer le début de saison avec les Girondins de Bordeaux donc ce sera encore mieux !

 

Nouvelle venue aux Girondins, Claire Lavogez est une recrue importante également. Tu as joué avec elle à Lyon, que peux-tu nous dire de cette joueuse ?

C’est une très bonne joueuse, qui a beaucoup de qualités. Elle va apporter au collectif. Dans son registre, elle pourra nous apporter beaucoup.

 

Que peut-on te souhaiter pour la saison prochaine ?

Une belle saison, que cela se passe bien. Que l’on arrive à remplir nos objectifs. Avant tout, le collectif, que l’on fasse une bonne saison, comme on a pu faire l’année dernière. Si on peut faire encore mieux, ce serait bien mais ce serait bien de faire comme l’année dernière. Essayer de toujours rester pas loin des 3-4 premiers, vers la 5-6ème place. Ce que je nous souhaite, c’est de gagner des matchs et de faire une très belle saison.

 

Avec une Coupe du Monde (2019) à la fin, si on a bien compris…

Si possible, ça c’est mon objectif personnel. Gagner ma place à la Coupe du Monde, c’est un rêve. C’est dans ma tête mais bon, je veux travailler avant tout dans mon club et après on verra avec l’Equipe de France.

 

Merci à Mylaine pour sa gentillesse !