Et soudain la fumée blanche apparut …

130102060409960254

 

Nous étions nombreux en cette fin de matinée à guetter cette fameuse fumée annonciatrice d’une bonne ou mauvaise nouvelle ! On se serait cru comme le château, à St Pierre, un cru justement de chez Jean-Louis Triaud, derrière les barrières sous les yeux autoritaires des gardiens du temple, service de sécurité oblige au cas où …

 

 

 

Les plus optimistes (en majorité) ne se faisaient aucun souci qu’elle serait blanche … D’autres qu’elle serait noire … mais quelque fois le noir et le blanc peuvent également se marier c’est ce qui s’appelle couper la poire en deux …

 

 

 

Certains supporters y pensaient tellement qu’ils étaient contrariés de savoir que Francis Gillot ne pourrait signer en définitive qu’une année … Pourquoi faire ? pour expédier les affaires courantes et continuer à faire le train-train lié au manque d’ambition du club ?… et par là même se dire encore que la question se reposera à Noël prochain !

 

 

 

 

 

Du monde au balcon .. à l’affût de la moindre rumeur qui peut partir en fumée !…

 

 

 

Une autre partie du public pronostiquait tout simplement le départ du technicien nordiste, préférant rejoindre sa région natale et ainsi faire part de son désaccord sur les perceptives que semble prendre l’actionnaire du club : à savoir restreindre le budget afin de rétablir l’équilibre financier ce qui implique obligatoirement une prudence non négligeable en matière de recrutement !

 

 

 

Et les plus optimistes dans tout çà ?

 

 

 

Et bien eux, ils ne pouvaient rêver mieux … voir tout simplement le coach Bordelais continuer l’aventure en s’inscrivant dans la durée … et leurs vœux furent donc exaucés puisque sur le coup des 12 coups de midi, Francis Gillot quittait la salle de presse saluée par les cloches qui retentissaient comme tous les premiers mercredi du mois de l’église du Haillan située non loin de là …

 

 

 

 

 

 

 

 

Le premier journaliste ( l’Equipe) à sortir nous annonce donc la bonne nouvelle … deux ans de plus !…. qui l’eût cru puisque on pensait que les carottes étaient cuites … C’est dire que la bonne nouvelle faisait vite le tour des barrières où tout le monde était rassuré en pensant surtout que Francis Gillot allait pouvoir achever sa fameuse symphonie … celle de rendre dans un premier temps une partition sans fausse note pour cette saison, mais surtout préparer les deux prochaines avec au bout…. l’entrée dans le nouveau stade !

 

 

 

Jean-Louis Triaud peut donc se féliciter d’avoir pu convaincre son entraîneur, mais sous quelles conditions ?

 

 

 

 

 

 

 

On ne cherchera pas dans l’immédiat à en connaître les détails, notre bonheur en tant que supporters nous suffit. Il n’empêche : nous devrions découvrir dans les mois qui vont suivre des éléments qui nous aideront sûrement à comprendre certains revirements de situations …

 

 

 

En particulier l’élément principal qui a fait que Francis Gillot a préféré dire oui, alors qu’il aurait hésité et surtout dit non à une première proposition Bordelaise … car il ne fait aucun doute que les dirigeants ont certainement revu leur copie et en présenter une seconde dans laquelle sûrement quelques exigences du technicien ont été acceptées … pas forcément financières mais certainement sportives …

 

 

 

Alors peu importe le père Noël n’est pas une ordure, par contre il nous aura fait une belle frayeur !

 

L’année 2013 commence donc par une excellente nouvelle, une qualification en Coupe de France pourrait encore plus conforter le groupe soulagé dans son ensemble par la sage décision de Francis Gillot …

 

 

 

Bonne et heureuse année 2013 aux fidèles lecteurs de Girondins4ever …

 

 

 

Francis, dit Napeso