Entrainement du 30 décembre 2012

P1010529

C’était la reprise au Haillan ce matin, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le staff a décidé de vite faire digérer la dinde aux joueurs. Double séance au programme avec notamment une grosse heure cet après-midi, dans des conditions difficiles.

 

La grisaille est tenace au dessus du Haillan

 

Morne plaine

 

Cinq ateliers, rien que ça, sont au programme cet après-midi. Manquent à l’appel Yoan Gouffran, malade, les trois brésiliens (Jussiê, Henrique et Mariano) et Abdou Traoré, attendus demain.

 

Le staff donne les premières consignes

 

Petit échauffement à base de passes par groupe de trois

 

Ludovic Obraniak est bien là et a participé à l’ensemble de la séance, sans trop forcer pour éviter la rechute

 

Le deuxième atelier est une sorte de toros avec des règles changeantes par René Lobello. Deux groupes sont constitués avec les chasubles et les sans chasuble. Ces groupes resteront inchangés tout le long de la séance.

 

Les sans chasuble

 

Le groupe avec chasuble

 

Le tout sous l’œil du peut-être futur-ex coach…

 

… et d’un nouveau visage… Peut-être un futur Valentin Vada ?

 

Après ce long échauffement, les joueurs vont vite se rafraîchir… Regardez bien le déluge qui s’abat sur la plaine pour démarrer le troisième atelier basé sur des centres et des reprises de volée. Autant le dire de suite, on comprend mieux pourquoi l’équipe marque si peu de buts. Un déchet incroyable à ce niveau devant le but. Quasiment toutes les frappes sont parties dans les étoiles ou sur le gardien de fortune. Ce constat est fait depuis des années sur les lacunes techniques des joueurs actuels.

 

 

 

Ce coup-ci c’est Obraniak dans les buts, mais chaque joueur alterne à ce poste durant cet atelier

 

« Une bonne piqûre de rappel » pour attaquer 2013 ?

On entendit Gillot se plaindre de certains joueurs qui ne courraient pas assez.

 

On attaque le quatrième atelier : une sorte de toro géant où la conservation de balle, l’engagement et les qualités techniques sont primordiales

 

Keita, Sané, Olimpa, Obraniak s’étirent

 

Saivet et Nguemo à la lutte

 

Les nouvelles recrues arrivent ? A moins qu’ils ne s’agisse que des brésiliens et de Traoré…

 

Et enfin le dernier atelier : une confrontation avec quatre buts : deux de chaque côté et pas de gardien. Carrasso, Olimpa et Keita sont dans le champ. A noter un joli but de Cédric sur un petit lob des familles.

 

 

Les deux buts d’un côté

 

Cédric dans le champ… Peut-être notre futur attaquant ?

 

Fin de cette grosse séance, tout le monde rentre se réchauffer. Au final on a assisté à une bonne séance, avec de la bonne humeur. Gillot et Lobello semblaient néanmoins un peu perplexes sur l’engagement de certains…

Techniquement, on voit toujours les mêmes lacunes, notamment sur les ateliers devant le but, où les frappes sont à pleurer…