Chercher Savoie !

14022103540592421

 

 

Une voie que les partenaires de Carrasso n’ont pas su trouver la semaine dernière en Champagne … en sera -t-il de même contre les Savoyards ? car à force de faire des tours et des détours on finit par s’égarer et perdre le fil de la route tracée … le plus court chemin d’un point à un autre ne dit-on pas que c’est la ligne droite ? alors pas de blague ce samedi, il nous faut trouver cette voie menant à la victoire surtout contre Evian…ça coule de source !

 

 

 

 

La victoire contre le Stade de Reims n’est donc pas encore une fois venue en ce week-end de la Saint Valentin … des promesses toujours des promesses … pourtant il s’en est dit des choses de la part de l’entraîneur, discours relayé par les joueurs eux-même : vous allez voir ce vous allez voir !

 

En fait rien ou pas grand chose … incapable de battre cette pauvre équipe Rémoise !

 

Une nouvelle fois les supporters que nous sommes, ont été  »roulés » dans la farine avec une expédition des affaires courantes sans grande flamme et sans ambition! quarante sept centres parait-il d’après les commentaires d’après match, actions destinées aux attaquants qui devaient être Hoarau et … Diabaté ; mais ce dernier rentré à un quart d’heure de la fin n’a pas fait mieux que l’ex-parisien ! C’est dire que les centres en question étaient plutôt effectués en  »aveugle » et gâchés et faire état de ce genre de statistiques donne l’impression de se donner bonne conscience pour ceux qui les prononcent !

 

Pendant tous les jours qui ont précédé ce match en Champagne Ardennes, Francis Gillot avait mis en place ce système de nos deux plus grands attaquants associés au centre de l’attaque et nous étions nombreux à découvrir avec curiosité ce nouveau duo… mais supporters craintifs tout de même surtout ceux habitués à la main courante du Haillan…

 

 

 

 

 »Pour jouer avec nos deux  »grands » devant, il faut effectivement des joueurs de côté qui puissent faire la différence et dédoubler avec les latéraux …faire du  »trombone » sur les deux côtés..mais autant faut-il posséder ces hommes là ! » nous dit Jean Marie notre tacticien du groupe.

 

 »Ou alors des joueurs pouvant faire la différence en faisant du  »un contre un » pour ensuite adresser des  »caviars » à nos deux pointes, mais je n’en vois qu’un qui peut le faire c’est Maurice Belay ! » ajoute Mario

 

 

 

 

 »Effectivement je ne vois pas Faubert que je respecte au demeurant , mais on l’a vu contre Reims, il n’a pas les qualités d’un ailier de débordement cela se saurait, et ses centres sont en aveugles au petit bonheur la chance ! » nous indique Jojo

 

 »Henri Saivet peut être cette homme là sur la droite, avec Mariano en latéral ça peut le faire ils se connaissent bien tous les deux ! » nous dit Roger

 

 

 

Casser savoie

 

 

Ce mercredi matin dans sa voiture, avant d’arriver au Haillan ; Francis Gillot fredonnait-il ce refrain ? Ceci en a tout l’air en tout cas ….

 

 

 

Aussi, afin d’éviter une nouvelle raclette ou une omelette même savoyarde, Francis Gillot a cherché …. sa voix !… quitte à la casser devant ses hommes et un parterre de supporters, de journalistes à l’issue d’une opposition entre les probables titulaires pour samedi et les remplaçants !

 

Une séance qui était pourtant des plus banales … seulement voilà ….un coup de grisou de l’homme du Nord est venu réveiller, à la surprise générale, tout ce beau monde supporters compris…

 

Un coup de colère qui tombe à pic avant de recevoir des montagnards qui eux seront là et bien là en se disant Thonon bon ! … une mise au point oh combien méritée de la part du  »patron » qui ne semble plus supporter quelques comportements de joueurs qui nuisent d’après lui à l’ensemble…

 

Alors, il fallait frapper fort pour casser Savoie pour que ce samedi soit un match référence (malgré qu’en face ce soit Gaillard) … et partir vers de nouveaux sommets…

 

 

 

La voix du nord sera t-elle entendue ?

 

 

 

 

 

 

 »On ne cesse de vous demander de jouer à deux touches de balles mais vous préférez vous prendre pour Zorro… mais si l’un de vous était capable de dribbler trois défenseurs pour faire gagner le match à lui tout seul, cela se saurait !  »vous regardez la ligue des Champions, avez-vous vu Thiago Motta ? »

 

Et bien voilà d’où vient le traumatisme de Francis Gillot, il a regardé la veille le PSG en Ligue des Champions et il a fait un rêve …. ensuite le jour s’est levé !

 

 

 

Le jour s’est levé

Sur une étrange idée

Je crois que j’ai rêvé

Que ce matin je gueulais

Le jour s’est levé

Plein de perplexité

Et si ce n’était pas un rêve

 

 

Ce n’est quand même pas le genre du bonhomme à s’énerver, lui qui ne parle jamais fort de peur de réveiller les journalistes qu’on entend pas plus quand ils posent leurs questions ….. mais une chose est sûre il n’ira pas entraîner Sedan … ouf nous somme soulagés !

 

Les joueurs par contre sont restés comme trois ronds de frite … ébahis, stupéfaits la bouche grande ouverte  »qu’est-ce qu’il dit ? mais qu’est-ce qu’il lui arrive ? » …cela s’appelle la surprise du chef diront certains supporters de derrière la rambarde ! par contre quelques joueurs se voient déjà dans les Ardennes afin de manger du sanglier ?

 

 »On parlait de la voie d’urgence, à lui tout seul Gillot fait figure d’électrochoc, donc pas besoin d’aller aux soins intensifs » plaisante Bébert

 

En tout cas la méthode ne choque pas la majorité du public présent … bien sûr cela paraît étonnant que cela se fasse  »sans filet » à l’écoute de tous … d’habitude ce genre de discours se passe entre quatre murs à l’abri de certaines oreilles … Gillot a dû prendre ses responsabilités à manœuvrant de la sorte …

 

Les risques : tout paraît simple pour la suite… soit ce coup de pied au cul est salvateur, soit c’est la fronde chez certains … genre de situation dont les Français sont les novateurs dans ce sport (il suffit de se rappeler de la dernière Coupe du Monde et du dernier Euro)….

 

Ce jeudi la dernière mise au point avec une nouvelle opposition … l’équipe type semble se dessiner avec Olimpa – Mariano, Henrique, Sané, Pellenard – Saivet, Sertic, Traoré, Maurice Belay – Hoarau, Diabaté.

 

 

Francis Gillot reste logique en titularisant de nouveau Théo Pellenard… si après ça celui-ci ne signe pas de contrat professionnel !….

 

 

 

 

 

 

Le groupe :

Carrasso, Olimpa – Mariano, Henrique, Planus, Chalmé, Sané, Orban, Faubert, Pellenard – Nguemo, Traoré, Maurice-Belay, Sertic – Hoarau, Saivet, Diabaté, Bellion.

 

 

Evian Thonon Gaillard :

 

Une équipe qui nous réussit bien, présidée par le béarnais Joël Lopez ancien joueur de Pau et des Girondins …

 

Une équipe Savoyarde (24 points) avec seulement trois d’avance sur le premier relégable Valenciennes (21 points), les nordistes qui doivent recevoir leur voisin du dessous Sochaux (18 points)… c’est dire l’importance de ce déplacement à Bordeaux pour les hommes de Dupraz …

 

L’objectif sera donc de revenir en Savoie avec quelque chose, il faudra s’attendre à un match serré et fermé mais Dupraz ne pourra pas compter sur Sorlin suspendu ce qui pourrait être un handicap … leurs performances à l’extérieur sont moyennes sur 13 matches cette équipe compte 2 victoires 3 nuls et 7 défaites pour 7 petits buts pour et 21 buts contre …

 

Donc ce sera certainement une équipe recroquevillée, les joueurs de Francis Gillot seront donc confrontés à une certaine rigueur défensive, une équipe qui procédera par contre attaque avec des joueurs pas maladroits dans l’exercice comme Ruben, Sougou et surtout Bérigaud tout ceci bien dirigé par le vétéran Barbosa ….

 

Méfiance, méfiance sera le mot d’ordre d’avant match pour les Girondins … prendre son temps imposer son jeu et presser haut …

 

 

 

Dupraz craint Bordeaux

 

 

 

 

 

« J’aimerais connaître Bordeaux encore mieux, cela signifierait que nous serions en Ligue 1 depuis plus longtemps encore ! Saison après saison, Bordeaux ne se pose pas la question s’il va ou non rester en Ligue 1. C’est une équipe avec un grand passé. C’est un club de référence dans le football français. C’est aussi un club qui ne nous réussit pas.

Bordeaux en roue libre ? Il ne faut pas oublier le paramètre financier dans le football. Même quand une équipe ne joue plus rien, il faut savoir que finir 5e au lieu de 6e rapporte plus d’argent !

Cédric Barbosa sera capitaine ce week-end, en l’absence d’Olivier Sorlin. »

 

 

 

 

 

 

Le groupe Savoyard :

 

Laquait, Hansen – Wass, Cambon, Angoula, Mongongu, Mensah, Sabaly, Ehret, Koné, Barbosa, Bertoglio, Benezet, Sougou, Bérigaud, Ruben, De Melo, Nsikulu.

 

 

 

Tous au stade le club a besoin de nous, bon match à toutes et à tous…..

 

Allez Bordeaux, Allez !

 

 

 

Dimanche à Galin à 15 heures un match important pour notre équipe de CFA :

 

Bordeaux Cherbourg ….. parapluie obligatoire !!

 

Francis dit Napeso