Caresser dans le sens du poil !

121127090337439633

 

 

 

 

….est une attitude qu’il convient d’avoir dans certaines circonstances… c’est vrai avec des animaux domestiques ou pas qui peuvent se rebiffer quand quelque chose les agace, mais également vis à vis d’un interlocuteur plus précisément un entraîneur de football qui possède un tempérament bien équilibré, réfléchi et qui ne prend jamais une décision à la légère !

 

 

 

 

 

 

C’est ce qu’a très bien compris le Président Jean-Louis Triaud qui s’étend cette semaine , dans les colonnes du quotidien régional « Sud-Ouest » expliquant qu’il attendait sagement la décision de Francis Gillot, à qui il a fait une offre de prolongation de contrat….

 

 

Fidèle à son humour assez particulier quand il s’agit d’esquiver certaines questions qui dérangent, notre Président « malin » retombe , comme à ses plus beaux jours, sur ses pattes …

 

 

 

Quand on lui indique que son entraîneur ne paraît pas pressé à prolonger son contrat , cela ne l’inquiète pas outre mesure , il attend tout simplement le passage du père Noël, qui ne serait tarder puisque sa descente dans la cheminée du château est toujours prévue sauf contre-ordre, le 25 décembre ! donc il attend et ne veut nullement brusquer les choses…..

 

 

Quand on continue à décortiquer son analyse sur la question , on se croirait revenus aux épisodes sombres du feuilleton (devenu célèbre) de Laurent Blanc !

 

 

 

 

 

Seule la destination éventuelle change puisque Gillot, homme du Nord, pourrait répondre favorablement aux sollicitations de sa région d’origine..mais le président rejette d’un revers de main cette fausse rumeur en prétendant qu’elle est tout simplement ….gratuite ….allant jusqu’à nous donner une autre info due à son imagination débordante …que le Réal de Madrid serait sur les rangs !

 

 

 

Mais Président, pourquoi pas Barcelone ? , puisque si la Catalogne devenait indépendante il se murmure que le maire de la ville demanderait le rattachement du club Catalan à la Ligue 1 ! d’où le raccourci : s’il est un entraîneur compétent connaissant parfaitement le championnat Français , c’est bien Francis Gillot !

 

 

 

 

 

 

 

Pour Gouffran, autre dossier, autre feuilleton celui-ci ressemblant étrangement à celui de Marouane Chamakh ..similitude quand tu nous tiens ! là aussi Jean-Louis Triaud homme de l’ovalie, renvoie dans ses vingt-deux le journaliste : « la discussion est en cours il accepte ou il refuse , on avisera après ! »voilà qui a le mérite d’être clair en ajoutant toutefois que l’on ne peut pas obliger les gens à faire ce qu’ils n’ont pas envie de faire !

 

 

 

Toujours dans le sens du poil quand il dit que cette défaite à Montpellier ne le dérange pas plus que ça, malgré qu’il y avait mieux à faire que de revenir avec un résultat négatif…mais il approuve malgré tout la décision de Francis Gillot qui a fait tourner son effectif …il valait mieux perdre en adoptant cette solution plutôt que de perdre en usant les joueurs ! En plus la première mi-temps a démontré que le banc de touche était concerné puisque les meilleures occasions ont été en notre faveur …

 

 

 

Mais enfin il n’en pense pas moins le Président quand il ajoute qu’une défaite nous remet à la 5ème place alors qu’une victoire nous aurait mis en pôle position ..

 

 

 

Les supporters n’étaient , semble-t-il, pas du même avis derrière la main courante ! Beaucoup ont été en effet surpris de la composition de l’équipe , rien ne laissait en effet prévoir un tel chambardement …

 

 

 

La rencontre contre Marseille huit jours plus tôt avait laissé de grands espoirs et cette victoire permettait d’entrevoir la première place …de plus une semaine plus que tranquille, aurait permis justement de recharger les accus pour les joueurs les plus sollicités ..

 

 

 

Une élimination en Coupe de la Ligue permettait au groupe de se régénérer … le refrain souvent entendu : qu’il était difficile de jouer sur tous les tableaux prenait là un caractère justifié et cohérent par rapport à certaines situations concernant surtout la fatigue …

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pari était tout de même osé mais qui , d’une certaine manière, a faillit réussir si Maurice Belay et encore Gouffran avaient transformé les deux plus belles occasions de cette première mi-temps alors que les Montpellierains manquaient visiblement à ce moment là d’….arsenal !

 

 

 

Alors que faut-il croire, que faut-il penser …est-ce une occasion ratée qui pourrait ne plus se reproduire à occuper ne serait-ce que peu de temps la place de leader ? Ou est-ce un mal pour un bien en se disant que pour vivre heureux on peut vivre caché !

 

 

 

 

 

 

 

Sochaux se présente donc ce samedi à Chaban-Delmas , une équipe en position de relégable ce qui peut paraître facile mais qui ne le sera sûrement pas si nous abordons cette rencontre avec un esprit de supériorité …ces Lionceaux qui ne sont pas si maladroits que cela à l’extérieur avec deux victoires à leur actif , un nul et quatre défaites …

 

 

 

Deux victoires assez significatives pour avoir été vaincre à Ajaccio et surtout à ……St Etienne ! C’est dire qu’il faudra prendre cette rencontre par le bon bout et surtout avec sérieux …seule ombre au tableau pour Sochaux sa défaite à domicile contre Nice le week-end dernier laissant ainsi Evian Thonon leur passer devant !

 

 

 

 

 

 

 

Mais Corchia est lucide ..bien qu’il dise ne pas avoir peur de ce match contre Bordeaux , ce sera difficile bien sûr mais il prétend que la solidarité de l’équipe pourrait leur permettre d’accrocher quelque chose …

 

 

 

Le groupe Sochalien :

 

 

Pouplin, Ovono – Banana, Corchia, Sauget, Zouma, Carlão, Roussillon – Roudet, Contout, Nogueira, Boudebouz, Dias, Yartey, Boumal-Privat, Bakambu.

 

 

 

 

 

Les hommes d’Hely en sont capables , bien qu’handicapés par plusieurs absences , ils donneront tout sur la pelouse de Chaban-Delmas …Francis Gillot ne dit pas autre chose , c’est un match piège et il serait dommage ne ne pas enfoncer le clou et se maintenir en haut du classement afin de repartir sur une série qui pourrait permettre à son équipe de passer ces fêtes de fin d’année au chaud !

 

 

 

 

 

 

Le groupe Bordelais :

 

 

 

 

Carrasso, Keita – Henrique, Marange, Mariano, Planus, Sané, Trémoulinas – Ben Khalfallah, Plasil, Sertic, Poko, Sacko – Maurice Belay, Bellion, Gouffran, Jussiê, Diabaté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon match à toutes et à tous !

 

 

 

Allez Bordeaux, Allez !

 

 

 

Francis dit Napeso