Paul Bernardoni : “À Bordeaux, ce n’était pas possible… Ca n’a pas fonctionné aux Girondins, mais ça m’a renforcé sur pas mal de choses”

    Paul Bernardoni

    Dans L’Est Eclair, Paul Bernardoni a expliqué qu’aux Girondins de Bordeaux, il ne pouvait pas rester car il n’était pas possible de jouer, chose qu’à l’inverse lui proposait le SCO d’Angers.

    “J’ai pris ce parti de jouer. Tout était réuni à Angers. À Bordeaux, ce n’était pas possible… Tout le monde est gagnant dans l’affaire […] Mon transfert à Bordeaux à l’époque ? Non, ce n’était pas précipité. Troyes, à ce moment-là, avait besoin de vendre. Avec Jimmy (Cabot), on était des valeurs marchandes. On a aidé le club, nous aussi ; c’était une nouvelle étape dans notre carrière. Moi, ça n’a pas fonctionné aux Girondins, mais ça m’a renforcé sur pas mal de choses. La preuve, je me suis relancé à Clermont puis à Nîmes. Ça m’a aussi permis de me remettre en question, de changer ma méthode de travail. Il y a eu du négatif, mais aussi beaucoup de positif. J’ai su tourner le négatif en positif”.