Florian Brunet : “Concernant demain, ce sera dans le pire des cas un sursis en attente d’engagements supplémentaires…”

    DNCG

    Le porte-parole des Ultramarines, Florian Brunet, a fait le point sur le sujet de la DNCG, à la veille du passage des Girondins de Bordeaux.

    “Fatiguant de lire encore à droite à gauche, dépôt de bilan… Ce n’est pas faute d’expliquer… Un dépôt de bilan n’est pas instantané, il y a d’abord une tentative de redressement. Et concernant demain, ce sera dans le pire des cas un sursis en attente d’engagements supplémentaires… Le plus grave dans notre histoire est là aussi je me tue à le répéter, est le déficit structurel… Ou récurrent si vous préférez. La machine à perdre 40 millions/an… Et demain n’apportera pas de solutions à cela… Le vrai danger est le court mais surtout le moyen terme…”.