Patrick Battiston : “Il m’a beaucoup appris”

    wim-suurbier-850×0

    Patrick Battiston a rendu hommage à un de ses anciens coéquipiers lorsqu’il évoluait à Metz, Wim Suurbier.

    « Quand j’ai vu Wim Suurbier débarquer à Metz en 1978, ce fut une grosse surprise. Pour moi, car j’étais jeune à l’époque, j’avais 21 ans et j’étais surtout imprégné de la culture de l’Ajax, mais également pour tout le football français. Il est venu chez nous pour évoluer au poste de libero et tout au long de la saison qu’il a passée avec nous il fut un exemple. Un gars humble, dispo, cool comme pas mal de Hollandais que j’ai connus, pas du tout stressé malgré son passé de joueur et son incroyable palmarès. Il a tout de suite été de bon conseil avec les jeunes. Moi, il m’a beaucoup appris. Je parlais un peu allemand, enfin j’avais des notions et j’ai pu communiquer avec lui. Il a toujours été attentionné. C’est rare de voir un gars comme ça qui était considéré à l’époque comme l’un des meilleurs latéraux droits du monde. Alors oui, bien sûr, il aimait sortir, vivre, mais que ce soit à l’entraînement ou en match, il répondait toujours présent. En fait, il était sérieux dans ce qu’il faisait même s’il profitait de chaque bon moment de l’existence. Il n’est resté qu’une saison chez nous avant son départ pour Los Angeles et je ne l’ai plus jamais revu. Sa disparition me touche ».

    L’Equipe