Jean-Pierre Papin revient sur sa fin de carrière à Guingamp : “J’étais cuit en fait. J’avais envie mais j’étais fatigué”

    Jean-Pierre Papin

    Jean-Pierre Papin aurait dû finir aux Girondins de Bordeaux mais, voulant jouer encore un peu plus lors d’une dernière saison, il rejoignit Guingamp. Il revient sur cette ultime pige aujourd’hui pour Sud Ouest.

    “J’étais cuit en fait. J’avais envie mais j’étais fatigué. J’étais blessé à la cheville. J’ai voulu essayer et je me suis dit qu’à un niveau en-dessous, ça serait plus facile mais pas du tout. C’était beaucoup plus compliqué que je n’aurais pu imaginer. Après trois mois, j’ai mis la clé sous la porte. J’ai compris que je ne pouvais plus. Tu joues à un poste qui est certainement l’un des postes les plus difficiles, où on te demande toujours énormément. Quand tu es confronté à des anciens, c’est déjà difficile mais quand tu es confronté à des jeunes, ça devient frustrant. Parce qu’ils vont plus vite que toi, qu’ils sautent plus haut que toi, que les coups d’épaules sont plus forts que toi et donc tu doutes. Tu deviens un peu plus agressif et ce n’est pas toi donc à un moment, il faut dire stop”.

    Retranscription Girondins4Ever