Jonathan Gradit : “Je regrette ma communication à Caen, je n’ai pas été très bon. Je me suis un peu enflammé et je le regrette, parce que ça a pu décevoir des gens”

    Jonathan Gradit

    Passé par le centre de formation des Girondins de Bordeaux, Jonathan Gradit était il y a une saison à Caen, avant de finalement signer au RC Lens, promu en Ligue 1. L’ancien bordelais raconte l’animosité des supporters caennais à son égard, et explique les comprendre.

    « Je peux le comprendre vis-à-vis des supporters de Caen. Ça s’est plutôt bien passé dans mes matches en L1 avec Caen. On ne misait pas grand-chose sur moi au départ parce que je suis arrivé en doublure, de Fred Guilbert à la base, et je pouvais jouer dans l’axe aussi, il y avait aussi Paul Baysse. Il y avait pas mal de concurrence et pas grand monde ne misait sur moi quand je suis arrivé, hormis le coach. Ça s’est inversé, j’ai fait des matches, le public m’a pris un peu sous son aile, ils m’ont apprécié, ils aiment ma mentalité sur le terrain. Ils ont eu de l’attachement pour moi. Malheureusement après, il y a eu la descente en Ligue 2, j’ai eu la chance d’avoir des clubs qui m’ont contacté en L1, et Lens. J’ai voulu aller à Lens, parce que si c’était pour reconnaitre une année galère en Ligue 1 et redescendre derrière, je n’avais pas envie d’avoir marqué sur le front ‘lui c’est descente’. Ça a été un choix. Mais je regrette ma communication, je n’ai pas été très bon. Il y a un journaliste qui me pose la question en présaison, où il me demande si je vais rester à Caen. Et moi je lui avais dit que je m’y sentais bien, ma famille aussi, et que mon souhait était de rester. Je pense que je me suis un peu enflammé et je le regrette, parce que ça a pu décevoir des gens, ils l’ont mal pris. Et au final, je passe pour un… ».