Jean-Pierre Papin : “Chartres, tout le monde me dira que ce n’est pas glamour mais je m’en fous. J’ai besoin d’un projet. Entrainer pour entrainer, j’aurais pu entrainer à Arcachon”

    Jean-Pierre Papin

    Comme évoqué précédemment, Jean-Pierre Papin est le nouveau entraineur de Chartres pour la saison 2020-2021. L’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux a expliqué son choix à Sud Ouest.

    “J’étais bien en tant que consultant. j’ai appris beaucoup de choses. Ca fait un an et demi que j’ai envie d’y retourner. Chartres, tout le monde me dira que ce n’est pas glamour mais je m’en fous. J’ai besoin d’un projet, j’ai besoin d’ambition. Entrainer pour entrainer, j’aurais pu entrainer à Arcachon. Mais là, je vais partir de chez moi. Je vais essayer de construire ce projet avec les dirigeants qui m’ont fait confiance. J’ai une belle équipe et j’ai les moyens d’y arriver. Le football reste le football. Il faut tout mettre en oeuvre et essayer de monter très vite parce que leur projet prendra vraiment corps le jour où ils seront montés au-dessus. Cette saison, ils auraient pu terminer premier si le championnat ne s’arrête pas car ils sont à deux points derrière. L’année d’avant, ils terminent deuxième. C’est un gros challenge mais je pense que j’avais besoin de ce challenge. D’abord pour moi. Et puis on ne sait pas ce qui se passera après si on arrive à monter, ça peut être aussi une belle histoire. L’objectif idéal du club, ça serait la Ligue 2 sous trois ans. C’est ce que j’aurais aimé faire à Arcachon, le problème c’est que c’est très compliqué de construire quelque chose avec les gens qu’il y a au club, car ils ne pensent qu’à eux et pas du tout au club. C’est un choix mais il y a aussi des gens qui pensent qu’ils peuvent avoir une légitimité dans le sport. On verra c’est un défi que je me suis donné. J’ai les moyens de bien faire donc à moi de bien faire. J’espère juste que cette parenthèse de 7 ans m’aura fait beaucoup de bien. De mettre en pratique tout ce que j’ai pu observer et que j’ai pu discuter avec certains. Discuter c’est bien, faire c’est autre chose. Je pense qu’il y a moyen de faire quelque chose de bien mais il faut se retrousser les manches, se mettre au travail et surtout il faut gagner les matches”.

    Retranscription Girondins4Ever