Karim Djaziri : “Christophe n’a pas compris cette exigence. A Bordeaux, il arrivait en retard, il y avait Pierrot Labat ‘oh salut’, ils allaient au Château, ils buvaient le café”

    Pierrot Labat, Zinédine Zidane, Christophe Dugarry, Bixente Lizarazu

    Pour ASFoot, l’agent Karim Djaziri est revenu sur la carrière de l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Christophe Dugarry.

    “Christophe, j’en ai parlé deux ou trois fois avec lui, tu sens que ça lui tient à cœur. Christophe, ce qui lui est arrivé, il est parti de son petit cocon bordelais où tout le monde lui disait bonjour, la boulangère, il voyait ses parents à midi, pour aller chez le monstre italien du Milan AC. Et si tu n’as pas de talent, tu ne vas pas à Milan. Et après, il va à Barcelone, c’est pareil. Christophe n’a pas compris cette exigence. A Bordeaux, il arrivait en retard, il y avait Pierrot Labat ‘oh salut’, ils allaient au Château, ils buvaient le café. A Milan, c’est l’usine, ‘va voir le médecin’… ‘Mais pourquoi on fait ça ? Je n’ai jamais fait ça’. Il a perdu l’âme du foot selon lui. Il n’avait pas cette exigence à Bordeaux. Il y a beaucoup de joueurs qui se grillent les ailes quand ils arrivent au Bayern, dans le top 10 mondial. Ils ne comprennent pas l’exigence. A l’entraînement, n’importe quel jeu, c’est un match de Ligue des Champions”.

    Retranscription Girondins4Ever