Jérôme Rothen : « Il ne laisse pas passer les touristes, c’est vraiment un bon choix. Après, le mal à Bordeaux, ce n’est pas l’entraineur »

    Portrait Jean Louis Gasset Girondins

    Jérôme Rothen, consultant emblématique d’RMC, s’est montré emballé à l’idée de voir Jean-Louis Gasset entraîner les Girondins, même si pour lui, le problème est ailleurs.

    L’après Gasset est une catastrophe à Saint-Etienne, et moi le premier je l’avais dit. Quand ils ont nommé Ghislain Pintant, j’avais dit ‘attention’. La seule erreur de Jean-Louis Gasset c’est d’avoir mis dans la tête, quand il est parti, pour des raisons privées, d’avoir mis dans la tête des dirigeants stéphanois ‘prenez Ghislain Printant. C’était une façon aussi de le laisser numéro 1, comme il l’avait été à Bastia. C’est un renvoi d’ascenseur parce que c’est son pote. Maintenant, on ne peut pas lui reprocher ce qu’il a organisé à Saint-Etienne parce que dans un club qui était dans une situation périlleuse quand il est arrivé, il a observé ce qui se passait, il a remis un ordre de fonctionnement, et les résultats ont suivi. Connaissant Jean-Louis Gasset, le professionnalisme qu’il a, même s’il a ce côté bon père de famille, je peux te dire qu’il ne laisse pas passer les touristes, et pour moi, les joueurs, ils étaient peut-être dans le confort, mais un bon confort. Sur le terrain, ça se passait bien. A Bordeaux, sur l’homme, l’entraineur, c’est vraiment un bon choix. Quand il était adjoint de Luis, il faisait beaucoup de chose, pareil avec Laurent Blanc. A Bordeaux c’était génial, ça a bien fonctionné. A Paris ça a très bien fonctionné. Les résultats ont été là. Il a eu des expériences en tant que numéro 1, et vu que c’est un super coach qui amène la grinta à ses joueurs… Tactiquement, techniquement, les joueurs progressent. A Bordeaux, c’est un bon choix en remplacement de Paulo Sousa. Mais après, le mal de Bordeaux, ce n’est pas l’entraineur. Tu peux me pondre n’importe quel entraineur, mets Guardiola à Bordeaux, je ne suis pas sûr qu’il va révolutionner le club.

     

    RMC

    Retranscription Girondins4Ever