Alain Giresse : “C’est regrettable que pour relancer ce club-là, il s’imagine que c’est en changeant le logo, que cela va tout d’un coup apporter des possibilités futures”

    Alain Giresse

    Alain Giresse, ancien joueur des Girondins de Bordeaux, a évoqué le poids que peuvent avoir les anciens joueurs et gloires du club envers le propriétaire qui n’est qu’intéressé par le business.

    « Il y a la génération de Bixente Lizarazu et Christophe Dugarry. Notre pouvoir est un pouvoir populaire, de représentation. Vous avez un propriétaire, il est à lui, il fait comment il l’entend, mais c’est regrettable. C’est regrettable que pour relancer ce club-là, il s’imagine que c’est en changeant le logo, que cela va tout d’un coup apporter des possibilités futures. Je crois que c’est une erreur. C’est une erreur en valeur de retombées, et aussi parce qu’il touche à l’image et l’identité du club […] Ce club-là, pourquoi les américains sont venus l’acheter ? Ils s’imaginent que ça va être un gros business et qu’ils vont rentabiliser leur achat. Mais c’est curieux de s’imaginer qu’on puisse gagner beaucoup d’argent dans un club de football. J’ai rencontré Monsieur DaGrosa à Paris, il voulait me rencontrer. Il était là pour m’annoncer que c’était pour pouvoir valoriser des joueurs et faire du business. Je me suis demandé ce que c’était cette approche-là… Mais le football ce n’est pas que ça. Vous n’allez pas annoncer à des supporters et un public que parce qu’on va réaliser un tel chiffre d’affaires grâce à la vente des joueurs… On veut vivre avec son équipe, avoir des résultats, créer quelque chose ! On s’éloigne de ce que doit être un club de football ».

    RMC

    Retranscription Girondins4Ever