Gernot Rohr : “Moi, je les désinfectais les ballons. Aimé Jacquet cherchait un joueur capable de faire ce que les autres ne pouvaient pas”

    Gernot Rohr joueur Bordeaux

    Dans Sud Ouest, Gernot Rohr a parlé de son rôle en tant que joueur, notamment aux Girondins de Bordeaux, celui de “machine à laver”, mais également de ce que son coach de l’époque, Aimé Jacquet, lui demandait.

    “Oui une “machine à laver”, mais je m’appliquais aussi à donner des ballons propres quand même. Moi, je les désinfectais les ballons puisque c’est à la mode maintenant (sourire) […] Aimé Jacquet cherchait un joueur capable de faire ce que les autres ne pouvaient pas. Nous, en Allemagne, on a été éduqué dans la discipline. Mon père était comme ça et je l’avais donc en moi. Car suivre quelqu’un que ce soit Platini ou Maradona, c’est sûr que tu regardes moins le ballon que l’adversaire. Cela ne correspondait pas à ma philosophie qui est quand même d’être libre. Mais là pendant 90 minutes, je le faisais car j’allais vite, j’avais cette volonté, j’étais bon de la tête. En outre, puisque les autres ne voulaient pas ou ne pouvaient pas le faire, c’était pour moi une garantie d’être toujours utilisé”