Eric Di Meco : “Le coach va partir, tu ne sais pas qui va venir car personne ne veut venir dans cette galère”

    Paulo Sousa

    Eric Di Meco s’est exprimé sur la volonté de départ de Paulo Sousa, qu’il a annoncé aux dirigeants bordelais et aussi sur la situation actuelle des Girondins de Bordeaux

    « S’il résilie, il part une main devant et une main derrière. Mais dans le football, personne ne part sans rien […] Il y a le maire qui est montré au créneau très fort, ce qui est rare dans le foot aujourd’hui. A l’époque, quand les clubs étaient subventionnés directement il y avait de l’ingérence. Maintenant, à part monter au créneau comme il a fait, le maire, à part demander un peu des comptes en étant un peu le porte-parole des supporters finalement… Il ne peut pas faire grand-chose malgré tout. Là, tu es obligé de subir. Maintenant, jusqu’à quand tu peux supporter la pression que sont en train de mettre les supporters, et même aussi le départ du coach. Quand tu es dans un club qui est dans cet état-là, le recrutement devient difficile. Le coach va partir, tu ne sais pas qui va venir car personne ne veut venir dans cette galère. La gestion devient catastrophique, et financièrement tu perds un bras tous les jours… M6 avait mis un peu de sous quand même, et c’était plus structuré. Jean-Louis Triaud était aussi quand même un connaisseur, c’étaient des gens du cru. Ce club avait une identité forte. Financièrement et sportivement, ce n’était plus le grand Bordeaux des années 80, mais là il n’y a même plus cette identité et des gens qui connaissent l’environnement. C’est ça qui fait peur. Reims à un moment donné, ils étaient bien descendus… Un club, ça peut mourir ».

    RMC

    Retranscription Girondins4Ever