Eric Bédouet : “Elie se tourne vers moi, avec l’air de se dire ‘mais qu’est-ce que c’est que ce con, de quoi il me parle ?’, et tout de suite, il me dit : ‘Va chercher Feindouno !'”

    feindouno
    Photo Icon Sport

    En 22 ans aux Girondins, Eric Bédouet a remporté de nombreux titres : 2 titres de champion, 1 Coupe de France, 3 Coupes de la Ligue et 2 Trophées des champions. Mais si il devait en retenir qu’un, il choisirait ? “Le premier titre de champion de France, en 1999, qui s’est joué dans les dernières minutes face au PSG. À 2-2, avec Élie (Baup), on ne savait plus quoi faire. On savait que Marseille gagnait à Nantes, on n’était perdu. Je me disais que c’était pas possible, on avait fait la course en tête pendant une bonne partie de la saison, et on était en train de tout perdre. Et là, je gueule à Élie : « Fais quelque chose ! » Il se tourne vers moi, avec l’air de se dire « mais qu’est-ce que c’est que ce con, de quoi il me parle ? » , et tout de suite, il me dit : « Va chercher Feindouno ! » , qui n’avait quasiment pas joué de la saison. Et c’est lui qui a marqué le but du titre. J’en ai encore la chaire de poule. Après le match, Michel Pavon a dit à la télé : « On donne rendez-vous à tout le monde au stade Chaban-Delmas. » En rentrant à Bordeaux, on a survolé le stade, il était noir de monde. C’était extraordinaire. On y est resté deux heures, les joueurs chantaient, Ulrich Ramé était assis sur la barre transversale d’un des buts…”

    SoFoot