Florian Brunet : “Ne croyez pas que King Street se lève tous les matins en pensant aux Girondins… 0.5% des actifs”

    King Street 2

    Dans GirondinsAnalyse/RIG, Florian Brunet a donné son ressenti sur King Street, vis-à-vis de la situations aux Girondins de Bordeaux, et notamment par rapport à tout ce qui se passe avec Frédéric Longuépée. Sont-ils vraiment concernés ou même au courant ?

    « Il y a eu une philosophie portée par GACP. Je pense que King Street au départ ne devait être qu’un fonds qui mettait de l’argent. On ne sait pas comment GACP a réussi à convaincre King Street de les suivre dans l’affaire. Joe DaGrosa est arrivé avec cette philosophie de développer la marque Bordeaux. Ils ont expliqué leur stratégie à Longuépée, King Street était en retrait. King Street s’est retrouvé fin 2019 contraint et forcé devant la catastrophe financière et les écarts impardonnables de GACP de prendre en main le club. Mais ce n’était pas du tout leur vocation. Ils se retrouvent avec un actif pourri qu’ils ne voulaient absolument pas. Ce n’était pas du tout le projet. Longuépée est dans le prolongement de cette philosophie qui a été mise en place au départ, mais je suis persuadé que si DaGrosa avait perduré, il aurait beaucoup plus entendu la colère du peuple bordelais et la stratégie aurait évolué. Longuépée n’a pas cette intelligence et ne fait pas évoluer cette stratégie. Que King Street soit derrière le changement du logo, je n’y crois pas une seule seconde. Ils s’en foutent complètement. Par contre, Paulo Sousa, c’est autre chose, parce qu’ils voient ce qui se passe. Paulo Sousa ne veut pas démissionner, il veut partir avec un gros chèque, et là par contre ça intéresse King Street. Mais ma conviction c’est que King Street ne s’est pas intéressé aux Girondins de Bordeaux et depuis quelques semaines, ils sont en train d’ouvrir les yeux sur la situation, et tombent des nues sur beaucoup de choses […] On a acquis la conviction que le sujet Bordeaux désintéresse complètement King Street. Qu’ils s’y intéressent depuis un ou deux mois parce que l’échéance de la DNCG arrive… […] Ne croyez pas que King Street se lève tous les matins en pensant aux Girondins… 0.5% des actifs. Je suis chef d’entreprise, et 0.5% de mon CA, ça ne me préoccupe pas beaucoup ».

    Retranscription Girondins4Ever