Patrick Gomez répond à Frédéric Longuépée sur le logo qui ferait “l’unanimité”, et dévoile ce qu’il lui a dit lors de la réunion sur le sujet

    Patrick Gomez

    Des suites des propos de Frédéric Longuépée assurant qu’il avait présenté le logo au Conseil des Membres des Girondins de Bordeaux, et que celui-ci avait fait l’unanimité, Patrick Gomez , membre du Comité des Membres, a souhaité réagir sur notre site.

    “M. Longuépée,

    J’ai été convoqué comme une poignée de supporters le 27 août 2019 pour la présentation du nouveau logo. A l’époque vous nous présentiez une trentaine de logos quasi identiques. Ce qui changeait, c’était certaines couleurs de liseret de fond etc… Je suis très étonné par la vidéo diffusée par les UB87 qui indique, que TOUS les supporters présents approuvaient le logo. Je ne parlerai pas pour les autres mais je connais leur avis. Si je ne conteste pas l’approbation de la forme et du design global (qui n’a rien de révolutionnaire) je vous renvoie aux propos que je vous ai tenus devant tout le par-terre de partenaires présents pour le business et non pour le bien du club :

    1) Je vous interpellais sur le fait d’être complètement désorienté par le changement de nom, et vous alertais déjà sur le fait que les supporters n’accepteraient pas d’avoir Girondins en petit et en dessous de Bordeaux… Mais vous et le créateur de ce logo assumez le fait que c’est Bordeaux qui est intéressant et Girondins excluant pour les non girondins.
    2) Le liseret doré (qui n’était pas définitif à ce moment-là), je vous avais dit que cela ne correspondait pas notre histoire. Votre réponse était que ça irait très bien avec le maillot prévu par Adidas.
    3) La suppression des croissants de lune de la ville, car cela a une connotation atomique ou de danger biologique à l’étranger. Quand on prétend vouloir s’ancrer localement, de mon point de vue, on explique aux partenaires étrangers son histoire au lieu de la masquer.
    4) 1881 reste car les chinois adorent le patrimoine et l’histoire… J’aurais préféré que nous parlions de Club doyen en Ligue 1… Mais visiblement c’est trop simple pour votre esprit si brillant…

    Malgré nos remarques, une fois de plus, vous avez affiché votre mépris en conservant l’idée de savants graphistes incapables de comprendre l’histoire du football et des Girondins.

    Monsieur Longuépée vous nous méprisez depuis trop longtemps, et vous mentez sur notre dos, car dire que la totalité des supporters a approuvé est faux. Après les propos tenus sur moi par Antony Thiodet, je trouve que cela fait beaucoup. Continuez donc de mentir mais le tout petit supporter que je suis à vos yeux restera pour toujours un amoureux intègre des Girondins, notre différence est là, elle est irréconciliable et j’en suis fier. Parce ce que nous sommes les Girondins, partout où vous continuerez de nous souiller, nous serons sur votre route donc partez vite svp ! #NousLesGirondins

    Patrick Gomez”