René Girard : “J’ai vu Johan en larmes : pour lui, c’était incompréhensible… Il faut être là au bon moment pour ne pas perdre le joueur”

    Micoud Zidane
    (Photo by Alain Gadoffre / Onze / Icon Sport )

    Dans L’Equipe, René Girard a raconté ce qu’il avait appris en tant qu’entraineur adjoint de Roger Lemerre, lors de la Coupe du Monde 2002. Il parle notamment de la gestion de l’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Johan Micoud.

    “Tu as les casse-couilles, ceux qui ne disent jamais rien, les suiveurs, les meneurs… Les histoires de vie. Je me souviens de la Coupe du monde 2002, quand on a perdu Zidane (blessure à une cuisse), avant le match d’ouverture contre le Sénégal (0-1). Johan Micoud avait été pris dans les 22 comme doublure de Zidane, donc le mec s’attendait à jouer puisque Zizou était HS. Eh bien non, il ne joue pas (Djorkaeff lui a été préféré). J’ai vu Johan en larmes : pour lui, c’était incompréhensible… Il faut être là au bon moment pour ne pas perdre le joueur. Cette scène m’a marqué, j’ai beaucoup appris ce jour-là”.