Maître Damien Legrand (avocat de Mehdi Aït Ahmed) : “Ces faux mandats démontrent qu’il y a eu une préméditation”

    Naoufel Khacef
    Hamri Yahia en compagnie de Naoufel Khacef le jour de sa signature, une des personnes concernées par la plainte de Mehdi Aït Ahmed

    Le Parisien du jour revient sur son information exclusive d’hier, à savoir les deux plaintes Mehdi Aït Ahmed contre Eduardo Macia : « exercice illégal de la profession d’agent sportif » et « escroquerie en bande organisée ». Le média précise que ces plaintes visent Eduardo Macia, et deux intermédiaires qui ne figurent pas sur la liste des agents sportifs licenciés par la Fédération française de football : Yahia H. et Raquel Herraiz Del Morral.

    Maître Damien Legrand, l’avocat de Mehdi Aït Ahmed, explique qu’« il s’agit d’un système qui vise, en instrumentalisant à son détriment l’agent sportif, à masquer l’intervention d’intermédiaires qui agissent dans la plus totale illégalité […] Les mandats (que nous vous avons révélés ICI sur Girondins4Ever) délivrés à Raquel ? Il y a eu en amont une entente pour laisser mon client faire le travail avant de l’écarter. Ces faux mandats démontrent qu’il y a eu une préméditation ».