Jean-Pierre Papin : “L’entraîneur doit avoir évidemment une vision plus globale, sur tous les secteurs du jeu, mais je pourrai donner quelques astuces à mes attaquants”

    Jean-Pierre Papin

    Dans l’Echo Républicain, Jean-Pierre Papin a évoqué sa façon de travailler et le type d’entraîneur qu’il souhaite incarner. Une vision de jeu offensive sans délaisser pour autant le secteur défensif.

    Avec beaucoup de rigueur. J’aime la rigueur, j’aime l’exigence, j’aime le travail. Dans ma carrière, c’est ce qui m’a permis de passer beaucoup de caps. Je veux du jeu. Je veux jouer. Si ce n’est pas grave de prendre trois buts si on en met un de plus que l’adversaire ? Dans l’idée, oui, bien sûr ! Mais dans ma carrière, j’ai joué dans les plus grands clubs. Et dans les grands clubs, on n’aime pas prendre des buts. Donc, si on pouvait ne pas en prendre beaucoup et en marquer beaucoup plus, je suis preneur. L’entraîneur doit avoir évidemment une vision plus globale, sur tous les secteurs du jeu, mais je pourrai donner quelques astuces à mes attaquants. Il n’y a pas grand-chose à changer depuis ce qui a été fait, ces deux dernières années. Il faut juste amener un petit coup de plus pour permettre au CCF d’aller au-dessus.