Bruno Fievet : “Si on s’appuie sur des joueurs qui ont à la fois des valeurs morales et l’envie de s’impliquer dans le club, on peut réussir quelque chose”

    Bruno Fievet et Ludovic Obraniak

    Bruno Fievet, potentiel repreneur des Girondins de Bordeaux, a tenu à insister sur le fait que le club doit s’appuyer sur la formation, afin de faire monter des joueurs du cru, qui s’investissent sur le long terme.

    « Aujourd’hui, la Nouvelle Aquitaine est la région la plus grande de France, les derniers grands faits d’armes des Girondins c’est avec à sa tête, des joueurs qui ont été sortis du cru, comme Benoit Trémoulinas, Matthieu Chalmé, Rio Mavuba, Marouane Chamakh… Ce sont les dernières équipes qui ont gagné. Si on s’appuie sur des joueurs qui ont à la fois des valeurs morales et l’envie de s’impliquer dans le club, on peut réussir quelque chose. Mais ce sont des projets qui ne se réalisent pas en 15 jours ou un mois, il faut travailler, il faut que le centre de formation travaille bien. C’est surtout sur ça qu’on va s’appuyer au départ. Le niveau de la Ligue 1 vous permet quand même, avec un certain nombre de recrues bien choisies, de pouvoir jouer un rôle intéressant dès la première année. Je suis persuadé qu’à Bordeaux il y a quand même de quoi faire. Il y a une défense centrale qui est performante, un bon gardien, quelques bons joueurs. Les Girondins ne sont pas à leur place en étant 12-14èmes depuis deux ans. C’est bien que l’extra-sportif a pris le pas sur le sportif, il faut remettre le sportif au milieu du projet ».

    La Chaine L’Equipe

    Retranscription Girondins4Ever