Bixente Lizarazu : “Le rôle d’un Président, c’est de fédérer un club : des supporters, une équipe, des salariés, des sponsors, la mairie… Et on s’aperçoit bien qu’il y a des tensions de partout”

    Frédéric Longuépée

    Bixente Lizarazu s’est une nouvelle fois dit attristé par la situation actuelle des Girondins de Bordeaux, même s’il se montre modéré du fait qu’il est ait une triple casquette : commentateur/consultant, supporter et ancien joueur.

    « Je suis bien entendu attristé. J’ai deux casquettes. Une casquette de consultant, de professionnel, je me dois d’être juste dans mon analyse, de ne pas être excessif. De ce point de vue-là, je n’ai jamais demandé la démission de quelqu’un parce que ce n’est pas mon rôle. Mon rôle c’est de dire si cette équipe joue bien, mal, ou si le club fonctionne bien, ou mal. Je trouve que ça fonctionne mal aux Girondins de Bordeaux et qu’il y a beaucoup, beaucoup de problèmes. Le rôle d’un Président, c’est de fédérer un club : des supporters, une équipe, des salariés, des sponsors, la mairie… Et on s’aperçoit bien qu’il y a des tensions de partout. Ça ne peut pas durer éternellement. Ensuite, on n’a pas beaucoup de chiffres, d’informations sur la finance. Ça, je trouve que c’est hyper inquiétant, parce qu’on entend parler de déficit en plusieurs dizaines de millions d’euros, qui va accentuer le problème. C’est inquiétant parce que tu peux te dire aussi, et ça nous est déjà arrivé aux Girondins de Bordeaux, que le club peut descendre en deuxième division pour des raisons administratives et financières. Je trouve qu’il y a de quoi être inquiet en ce moment. Exprimer son inquiétude, c’est demander un peu des comptes, des informations, qu’on n’a pas. Même le maire de Bordeaux a demandé des comptes à King Street, et c’est le maire de Bordeaux ! Visiblement, on ne lui donne pas ces informations-là… C’est pour ça que je comprends l’inquiétude de tout le monde sur le sujet ».

    GoldFM

    Retranscription Girondins4Ever