Gustavo Poyet : “Le temps a commencé à passer depuis mon départ de France et il ne faut pas faire non plus le capricieux”

    Gustavo Poyet

    Gustavo Poyet, l’ancien coach des Girondins de Bordeaux, a parlé de son avenir et de ses attentes pour un poste d’entraineur.

    “Écoutes, quand je suis revenu en France de Chine, ça m’a donné envie de revenir en Angleterre. Et puis le temps a commencé à passer depuis mon départ de France et il ne faut pas faire non plus le capricieux. Donc ces 6 derniers mois, nous avons été assez ouverts à ce qui se passait. Il y a eu quelques pistes sérieuses qui sont sorties dans la presse mais qui ne se sont pas concrétisées pour différentes raisons. Les gens appellent, il y a beaucoup de mouvements, on te demande si tu es intéressé ou non. Personnellement, comme j’ai été dans de nombreux pays différents, on peut m’appeler de n’importe où. Je ne vais pas citer des clubs en particulier, mais on m’a demandé si cela m’intéressait d’aller en Australie, en Iran, en Egypte… Les possibilités sont diverses. Après, le choix dépend de savoir si la personne a envie d’y aller, de s’adapter à un contexte différent. Cela dépend de la période. Personnellement, mon contexte familial a changé : mes enfants ont grandi et ne vivent plus avec moi, donc il y a de nombreux critères qui favorisent certains choix […] Je dis toujours que lorsque l’on parle de contexte, de moment pour entraîner une équipe, je dis que ce n’est pas la même chose d’entraîner le Barcelone de Messi que d’entraîner le Barcelone post-Messi. Et ce n’est pas la même chose d’entraîner la sélection d’Uruguay avec Forlan, Suarez et Cavani que sans eux. C’est une autre équipe, c’est une autre période”.

    Traduction par Mag, pour Girondins4Ever