Kévin Olimpa : “C’est une situation très critique, je demanderais plus à la direction de faire un pas en arrière, mettre un peu d’eau dans son vin”

    Frédéric Longuépée

    Kévin Olimpa a nouvelle fois fait le point sur la situation actuelle aux Girondins de Bordeaux, une situation qui l’attriste.

    « C’est sûr que la situation est plus que compliquée, et très critique. Malheureusement, je pense que c’est quelqu’un chose qui ne doit pas arriver, ça ne fonctionne pas avec l’état d’esprit de la région, du club, l’histoire du club. Je trouve qu’il est très important de pouvoir trouver une harmonie et une cohésion entre les supporters et la direction. L’un ne va pas sans l’autre. Je trouve que ça parait compliqué qu’ils se rapprochent, à part si l’un fait un pas en arrière. De ce point de vue-là, je demanderais plus à la direction de faire un pas en arrière, mettre un peu d’eau dans leur vin. Ça me désole un petit peu, je parle avec de la peine et de la tristesse, on est très peu coutumiers du fait à Bordeaux. Il faudrait que la direction réfléchisse là-dessus. Il est important de bien correspondre et communiquer avec nos supporters, surtout nos Ultras. Ils sont garants de beaucoup de choses au niveau du stade, de l’ambiance, de la dynamique du club. Je pense aussi que le supporter lambda des Girondins de Bordeaux, qu’il soit dans la région ou ailleurs, s’identifie aussi à travers ce groupe des Ultramarines. Il est important que ce lien reste intact […] Même si Frédéric Longuépée reste, je ne vois que deux cas de figure possibles. Soit il garde sa position et on sera toujours dans le conflit, les supporters viendront de moins en moins aux matches, il y aura un désamour général de la part des supporters dans leur ensemble, et de la région. Déjà que ce n’était pas si simple au niveau sportif… On risque de perdre encore des fidèles à ce niveau-là, ceux qui se déplacent au stade. Soit la direction fait une sortie de mea culpa pour essayer de rétablir une situation convenable. Là, on se réengagerait avec des discussions plus posées. Le problème du club de toute façon est un peu plus profond que ça, si on croit ce qu’on lit, c’est un peu plus profond que de simples échanges ».

    GoldFM

    Retranscription Girondins4Ever