Julien Bée : “C’est comme une famille donc un supporter des Girondins de Bordeaux, c’est un petit peu comme s’il faisait partie de ma famille”

    Julien Bée

    Julien Bée s’est exprimé sur la proximité qui le lie aux supporters des Girondins de Bordeaux et en particulier avec le supporter malvoyant qui lui a donné l’idée de commenter les matches pour les malvoyants qui viennent au stade.

    “Avant tout, les supporters des Girondins de Bordeaux le savent, je suis un amoureux du club. J’ai été abonné pendant très longtemps au Virage Sud. J’y ai rencontré ma femme. Avant même de devenir journaliste, ce club je l’avais dans la peau avec des livres sur le club, sur Lescure, etc… Il est important pour moi. C’est comme une famille donc un supporter des Girondins de Bordeaux, c’est un petit peu comme s’il faisait partie de ma famille. Il se trouve aussi que David appelait dans les après-matches car on fait des après-matches à la radio, on fait l’analyse de la rencontre qui s’est déroulée. David disait très librement qu’il était malvoyant. On a réussi ensuite à sympathiser. J’ai accepté qu’on puisse lui donner mon numéro de téléphone, puis on a fait des échanges par SMS déjà puis on s’est appelé. J’ai senti vraiment cet amour du club et je me suis dit qu’il a cet amour du club mais il ne peut le suivre que depuis chez lui avec un transistor. Ca, ce n’est pas normal. Aujourd’hui, un stade de foot devrait avoir la capacité de pouvoir accueillir toutes les personnes, puisque les personnes en situation de handicap peuvent venir au stade avec des endroits qui leur sont attitrés. Je pense que les malvoyants peuvent aussi venir suivre un match au stade, avoir cette odeur, cette ambiance, écouter les chants des supporters. Mais comme ils ne peuvent pas voir ce qui se passe sur le terrain, s’ils ont la voix d’une personne qui les guide et qui leur dit exactement ce qui se passe sur le terrain, je pense qu’ils peuvent vivre l’expérience stade d’une très bonne façon”.

    Retranscription Girondins4Ever