Nicolas Vilas : “Tu as le business face à la passion. Le décalage est là aussi”

    Frédéric Longuépée

    Nicolas Vilas a fait un point sur la situation des Girondins de Bordeaux, notamment après l’interview de Frédéric Longuépée à France Bleu Gironde.

    « Bordeaux tente de rassurer les supporters girondins. Frédéric Longuépée était invité sur France Bleu Gironde et a expliqué qu’il allait envoyer les éléments budgétaires début juin à la DNCG pour une audition début juillet. Il dit qu’il n’est pas inquiet, que King Street saura honorer ses engagements comme depuis le début. Pour la protestation des Ultramarines, il répond qu’une fois qu’ils ont demandé sa démission et qu’il a répété qu’il ne démissionnerait pas, s’il faut avancer, il faut pouvoir dialoguer. Le dialogue est-il encore possible ? Est-ce qu’on peut rattraper le coup ? Cette rupture consommée, et quasiment irrattrapable – après, l’avenir peut parfois nous faire mentir également, dans le foot on voit des trucs tellement dingues – mais tu as d’un côté des personnes qui sont passionnées, qui aiment leur club, qui sont dans une part d’irrationnel, et en face tu as des gens qui au contraire sont très rationnels, qui sont dans la raison et dans le calcul économique. Tu as le business face à la passion. Le décalage est là aussi […] Le problème, ce n’est pas qu’ils veuillent faire du business. Je prends l’exemple du Barça, un club qui a une forte identité, qui appartient à ses socios. Ils font du business, mais ils préservent leur identité. Mais ce n’est pas le business le problème, c’est le côté identitaire, parce que tu peux faire les deux ensemble ! D’ailleurs, le Barça, leur business, c’est leur identité justement ».

    RMC

    Retranscription Girondins4Ever