Tony Vairelles lance un appel aux TV et aux marques pour réaliser un projet d’émission, “l’Ultime chance”, avec un contrat pro à la clé

    Tony Vairelles

    L’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Tony Vairelles, mûrit un projet depuis près de dix ans, celui de redonner une chance à un footballeur qui n’a pas pu signer professionnel. A travers une émission de télé réalité, l’ex-bordelais fait un appel aujourd’hui aux marques et aux chaines TV pour l’aider à concrétiser ce projet, lui qui a obtenu de la part d’un club un contrat professionnel à la clé pour le gagnant de l’émission. “L’Ultime Chance” est d’ailleurs soutenue par le portier du FC Gaëtan Poussin (vidéo en bas de page).

    « C’est un projet que j’ai depuis une dizaine d’années. Ce projet vient du fait qu’un jour on m’ait donné ma chance, Olivier Rouyer m’a tendu la main et m’a donné la chance lors d’un match, et j’aimerais pouvoir redonner cette chance. J’aimerais aujourd’hui pourvoir, sous forme d’une détection, sérieuse, encadrée par des gens compétents, des joueurs professionnels, un jury, redonner la chance à un joueur amateur, ou qui n’a même jamais eu une licence… Quelqu’un qui a du talent et qui malheureusement le gâche, lui donner sa chance ou lui redonner sa chance. On a des centres de formation qui forment des joueurs, on forme des tonnes de joueurs, et malheureusement tous ne réussissent pas. C’est ouvrir une porte pour éventuellement y revenir, c’est ce que je veux créer. Le but sera de donner un maximum de chances, mais comme dans toute émission ou tout concours, tu auras un gagnant qui gagnera un contrat professionnel. Aujourd’hui, j’ai la chance d’avoir un club qui me donne ce contrat professionnel, et ça c’est énorme. Ce sera fait sous forme de détection, de sélection, et à l’arrivée comme d’autres programmes de télé réalité, on pourra gagner ce contrat professionnel. Aussi, à ceux qui ne gagneront pas ce contrat, on pourra, par l’intermédiaire de l’émission, leur donner la chance de trouver un club mieux que ce qu’ils ont : pour eux, ce sera de se montrer, c’est de la visibilité […] Aujourd’hui, j’ai quasiment bouclé la thématique, j’ai vu des spécialistes TV, des gens qui ont fait ce genre de programme. Tout est bouclé à ce niveau. Aujourd’hui, on recherche un diffuseur. Le but c’est d’arriver à faire comprendre aux chaines de TV que c’est un programme qui va redonner la chance aux gens, un programme assez novateur. Les gens vont avoir envie de regarder cette émission parce qu’il y a un but. On attend des réponses mais de toute manière, on fera cette émission, même si elle doit être sur les réseaux sociaux ou Youtube, on le fera. On a encore un peu de temps devant nous. Il faut redonner de l’espoir aux jeunes dans notre pays, et le foot est un vecteur, c’est le sport le plus populaire au monde. Je ne suis pas un vendeur de rêve, je ne vais pas leur faire gagner un contrat à tous, mais ils pourront peut-être participer à quelque chose d’énorme, et à la clé, il y aura un contrat professionnel à gagner […] Ce truc-là, c’est le monde du foot qui offre une seconde chance, une ultime chance ».

    Retranscription Girondins4Ever