Otavio : “Je suis très heureux parce que ma famille est aussi très adaptée à la ville, mon fils est heureux et pour moi c’est le plus important”

    Otavio et Marco Verratti

    Otavio a évoqué avec Girondins.News ses débuts délicats en Europe, continent qu’il découvrait il y a 3 ans. Aujourd’hui, il se sent mieux et souhaite “marquer de son empreinte” l’histoire des Girondins.

    “Quand je suis arrivé, j’ai tout de suite aimé le club, la ville, mais quand tu changes de quotidien c’est normal que ce soit difficile de s’adapter. Quand je suis arrivé en août, il faisait chaud, je commençais à jouer, j’étais très content d’être ici. Mais quand la pluie arrive, le froid, que tu as du mal à parler, c’est plus difficile. Aujourd’hui je suis adapté à ça, je commence à mieux parler, je fais des interviews, j’arrive à communiquer avec mes coéquipiers, le staff. Je suis très heureux parce que ma famille est aussi très adaptée à la ville, mon fils est heureux et pour moi c’est le plus important. Au début c’était difficile mais c’est normal et aujourd’hui ma tête est au travail pour gagner des matchs, jouer le haut du classement et marquer mon empreinte sur ce club historique”.

    Girondins.News

    Retranscription Girondins4Ever